Piqûre de frelon : symptômes, traitements, que faire pour la calmer ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteA l'arrivée des beaux jours, les insectes sont eux aussi de sortie ! Heureusement peu fréquente, la piqûre de frelon provoque généralement une simple réaction locale accompagnée d’une vive douleur, mais elle peut aussi entraîner une violente réaction allergique chez certaines personnes. Alors que faire en cas de piqûre de frelon ? Comment soulager les symptômes ? Quelles sont les situations nécessitant une prise en charge médicale en urgence ? Éléments de réponse avec le Docteur Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Qu’est-ce qu’un frelon ?

Le frelon Vespa crabro L., plus connu sous le nom de frelon européen, appartient à la famille des Vespidés dont il est le plus grand individu. Au même titre que la guêpe, le bourdon et l'abeille, le frelon est un hyménoptère prédateur d'insectes. Mais en fin d'été, il devient phytophage (ce qui signifie qu'il mange des végétaux) se nourrissant d'aliments liquides et sucrés. Les larves quant à elles sont nourries par les adultes d'une sorte de bouillie d'insectes régurgitée. La femelle mesure 25 à 35 millimètres de long, et elle est pourvue d'un aiguillon. Les mâles et les ouvrières, eux, sont plus petits. Les ailes sont rousses et l’abdomen est jaune-orangé. Un frelon fait environ 20 fois la taille d’une abeille et quelques frelons suffisent pour décimer une colonie d’abeilles. Leur taille et leur puissance leur permettent de tuer plus de 40 abeilles à la minute !

Photo : un frelon européen 

Photo : un frelon européen© Creative Commons

Crédit : Didier Descouens — Travail personnel - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/

Quel est le cycle de vie du frelon ?

Le frelon est un insecte dit social, vivant en groupes peu nombreux (au maximum quelques centaines d'individus) dans des nids en carton constitués de pâte d'écorces triturée avec de la salive et installés le plus souvent dans des creux d’arbres ou de murs. Il vole, en principe, de jour. Ils se déplacent dans un périmètre pouvant atteindre jusqu'à 1 500 mètres de leur nid et ne réutilisent jamais un nid ancien qui aurait été abandonné. Les colonies disparaissent durant la période hivernale au cours de laquelle seules les femelles fécondées hivernent. Les reines volent à partir de la mi-avril après avoir mis en route un nid et quelques larves. Ensuite, ce sont les ouvrières qui soignent et nourrissent les œufs et les larves jusqu'en octobre. Les mâles et les femelles de la nouvelle génération sont formés en été, les mâles et les ouvrières meurent dès l'hiver. Le frelon vit en Europe jusqu'au 63 parallèle ainsi qu'aux États-Unis et au Canada où il est considéré comme un envahisseur.

Photo : un nid de frelons 

Photo : un nid de frelons© Creative Commons

Crédit : Internovice — Travail personnel - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/

Pourquoi le frelon pique-t-il ?

Bien heureusement, le frelon n’attaque jamais sans raison. Il ne pique que s’il se sent agressé ou en danger. La composition chimique des venins des Vespidés est complexe. Ils contiennent notamment des enzymes, des peptides, des acides aminés et autres substances allergènes. Ces venins ont deux actions : la toxicité cellulaire et les manifestations immunologiques. La quantité de venin injecté est de l'ordre 2 à 10 microgrammes pour l e frelon qui peut piquer plusieurs fois. L'inoculation de venin est intradermique. Le frelon a un dard long, le venin peut donc être injecté directement dans les vaisseaux sanguins, accélérant ainsi la réaction.

Quels sont les symptômes après une piqûre de frelon ?

L’inoculation de venin est intradermique c'est-à-dire au niveau du tissu conjonctif dense de la peau. Au niveau des muqueuses et de l’œil notamment, la diffusion du venin est d’autant plus rapide et entraîne par conséquent un gonflement plus important qui peut parfois être particulièrement impressionnant. À la suite d’une piqûre de frelon, trois réactions sont possibles :

Une simple réaction locale

La piqûre de frelon est toujours très douloureuse. Dans ce cas, elle s’accompagne d’une rougeur locale et d'un œdème (gonflement) mesurant quelques centimètres, associés parfois à une légère induration. Enfin, il n'est pas rare que cette réaction soit accompagnée de démangeaisons. Dans la plupart des cas, cette réaction disparaît au bout de quelques heures. Cependant, il faut noter qu'une piqûre dans la bouche ou dans la gorge peut entraîner un risque d'étouffement. Il faut donc dans ce dernier cas être particulièrement vigilant et bien surveiller la personne qui a été piquée pour pouvoir réagir rapidement en cas de complications.

Une réaction toxique

Contrairement à l’abeille qui ne pique qu’une seule fois en laissant son dard dans la peau, la guêpe et le frelon peuvent piquer à plusieurs reprises. En cas de piqûres multiples, les symptômes seront plus intenses, car la quantité de venin est plus importante. Dans ce cas, les manifestations fréquentes sont diarrhées, vomissements et céphalées. Les cas les plus sévères peuvent entraîner convulsions et perte de connaissance. Une surveillance en milieu hospitalier est préconisée dès lors que la victime adulte présente plus de 20 piqûres.

Une réaction allergique (choc anaphylactique)

La réaction allergique ne dépend pas de la dose de venin injectée puisqu’une seule piqûre suffit à la déclencher. Les symptômes sont caractéristiques et doivent conduire l’entourage de la victime à réagir rapidement.

  • Les symptômes cutanés : urticaire généralisée, rougeur, démangeaisons et gonflement important.
  • Les symptômes respiratoires : œdème de la langue, œdème de l’épiglotte et du larynx, bronchospasme qui s’accompagne d’une sensation d’oppression thoracique, d’angoisse et de cyanose (coloration bleutée de la peau).
  • Les symptômes cardiaques : chute de la tension, choc.
  • Les symptômes digestifs : nausées, vomissements, diarrhée.
  • Les symptômes neurologiques : vertiges, perte de connaissance.

Photo illustrant une éruption (rash) de type allergique accompagnant souvent l a 1ʳᵉ ou 2de phase d'un choc anaphylactique 

Photo illustrant une éruption (rash) de type allergique accompagnant souvent la 1ʳᵉ ou 2de phase d'un choc anaphylactique© Creative Commons

Crédit : James Heilman, MD — Travail personnel - Licence : ttps://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

La piqûre de frelon peut-elle être mortelle ?

Réponse du Docteur Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste : "Oui, la piqûre du frelon peut être mortelle chez les sujets allergiques au venin d’hyménoptères, car elle peut provoquer un choc anaphylactique et le décès en quelques minutes, en l’absence de prise en charge urgente. Les sujets allergiques doivent toujours informer leurs proches de leur état et avoir une seringue d’adrénaline auto-injectable avec eux."

Comment réagir après une piqûre de frelon ?

Le comportement à adopter après une piqûre de frelon dépend de la réaction observée. Dans la mesure du possible, il faut tout d'abord identifier l'insecte responsable de la piqûre. À la différence du frelon, les abeilles laissent aiguillon et la glande à venin accrochés à la peau. Les guêpes et les frelons quant à eux, piquent sans laisser de dard.

En dehors de toute situation d’urgence, voici quelques conseils à suivre :

  • Enlevez les bagues en cas de piqûre à la main pour ne pas gêner la circulation du sang si un gonflement se développe.
  • Désinfectez la zone de la piqûre à l’eau et au savon, puis appliquez une solution antiseptique pour éviter tout risque d’infection. En effet, les hyménoptères sont des insectes omnivores qui volent notamment des arbres fruitiers vers les poubelles.
  • Vous pouvez appliquer de la glace enveloppée dans un tissu pour éviter de brûler la peau au niveau de la zone douloureuse.
  • En cas de douleur intense, prenez un antalgique par voie orale (paracétamol). 
  • Vérifiez si vous êtes bien à jour pour votre vaccination contre le tétanos.
  • Il est par ailleurs recommandé de cesser toute activité physique et de rester au repos pendant 30 minutes, le temps que les symptômes s’atténuent progressivement. Ce n’est qu’en l’absence d’aggravation que vous pourrez reprendre vos activités.
  • En cas de démangeaisons, il est possible d’appliquer une pommade antihistaminique.

En revanche, il est impératif de consulter un médecin dans les cas suivants :

  • Si la réaction locale (gonflement, douleur, rougeur) s’aggrave dans les jours qui suivent la piqûre ou si des signes généraux d’infection tels que de la fièvre et/ou des frissons se développent. Une infection peut en effet se développer à l’endroit de la piqûre.
  • En cas de piqûre dans la bouche ou dans la gorge : le gonflement peut être rapide et important et entraîner des difficultés respiratoires. Consultez immédiatement un médecin ou rendez-vous aux urgences d’un hôpital. "Contrairement aux idées reçues, il n'est pas recommandé de faire sucer un glaçon à la victime en cas de piqûre dans la bouche ou dans la gorge. En effet, le risque de fausse route est bien réel !" précise le Docteur Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.
  • En cas de réaction allergique, appelez immédiatement le Samu en composant le 15 ou le 112 pour un transport d’urgence à l’hôpital. L'allergie se manifeste par une éruption cutanée avec de fortes démangeaisons, un gonflement du visage, des vertiges, de la pâleur, des difficultés respiratoires, une sensation d’étouffement. Sur son site, l’Assurance Maladie précise la démarche à suivre dans le cas d’une personne allergique au venin d’hyménoptère et possédant sur elle la trousse d’urgence contenant un stylo d’adrénaline auto-injectable » et allongez la personne en position latérale de sécurité (PLS) en attendant les secours.
  • En cas de piqûres multiples (plus de 20 chez l’adulte), une surveillance à l’hôpital est conseillée.

Les personnes allergiques peuvent-elles se faire désensibiliser ?

Les personnes ayant développé une réaction allergique grave avec des symptômes type gonflement de la gorge, perte de connaissance ou chute de tension, sont potentiellement éligibles à une désensibilisation par immunothérapie au venin purifié d’hyménoptère. Elle vise à prévenir les réactions allergiques graves en cas de nouvelle piqûre en rendant le patient tolérant à l’allergène. L ’indication d’une désensibilisation est posée par un allergologue sur base de tests cutanés et sanguins. Le traitement est effectué par un médecin en milieu hospitalier. Il consiste en l’injection de doses croissantes de venin au patient par voie sous-cutanée.

Prévention : comment éviter de se faire piquer ?

Voici quelques conseils pour éviter les piqûres de frelon, et d'hyménoptères en général :

  • Évitez de vous promener pieds nus dans l’herbe. Le port de sandales est vivement recommandé.
  • Évitez de porter des substances connues pour attirer les guêpes, abeilles et frelons comme du parfum, de la laque ou encore une crème solaire parfumée.
  • Évitez tout voisinage avec des ruches ou des nids dans la mesure du possible.
  • Restez à distance des poubelles mal fermées.
  • Évitez les vêtements de couleurs trop lumineuses, car elles peuvent ressembler à celles des fleurs et tromper l’insecte. Privilégiez donc les vêtements clairs.
  • Si un insecte tourne autour de vous, essayez de rester calme. Évitez les gestes brusques et les mouvements désordonnés qui pourraient laisser penser à une agression pour l'insecte et repoussez-le doucement avec la main.
  • Si vous êtes allergique, évitez au maximum de manger à l’extérieur.  
  • A l’extérieur, évitez les boissons en canettes. En effet, vous risquez une piqûre de la gorge en avalant une guêpe ou un frelon tombé dans votre boisson.   
  • Les personnes allergiques peuvent demander à leur médecin de leur prescrire une trousse d’urgence composée d’adrénaline injectable, d'un antihistaminique et d'un corticoïde par voie orale. Il est également important de prévenir l’entourage et les amis de ce risque allergique.
  • Si vous vivez à la campagne, faites retirer les nids d’abeilles, de guêpes ou de frelons près de votre habitation par des professionnels.

Quelle est la différence entre le frelon européen et le frelon asiatique ?

Le frelon asiatique est une espèce impossible à confondre avec le frelon européen. En effet, le frelon asiatique (Vespa velutina) est facilement reconnaissable à son thorax noir et à l’extrémité de ses pattes jaunes. Originaire du japon, il continue de coloniser L'Europe et la France un peu plus chaque année. La piqûre du frelon asiatique serait plus douloureuse que celle de son homologue européen, mais ne serait pas plus dangereuse pour l’Homme pour autant.

Photo illustrant une vue dorsale et ventrale du frelon asiatique 

Photo illustrant une vue dorsale et ventrale du frelon asiatique© Creative Commons

Crédit : Didier Descouens — Travail personnel - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/

Sites d’informations et associations

Source(s):

La Revue Médicale Suisse sur l'allergie aux venins d'hyménoptères

Vidal - Comment réagir en cas de piqûres d'insectes

Entretien avec le Docteur Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste