Danse avec les stars : Liane Foly révèle ses secrets pour rester en forme

À l’affiche de la nouvelle saison de “Danse avec les stars”, Liane Foly est revenu sur ses secrets pour être en forme, dans une interview accordée au Parisien. Très sportive, la star risque de nous éblouir par ses prestations…

C’est officiel, la chanteuse Liane Foly participera à la nouvelle saison de Danse avec les stars, sur TF1. Alors qu’elle donnait un concert à Saint-Raphaël en début de semaine, elle s’est confiée sur sa préparation sportive pour l’émission, à nos confrères du journal Le Parisien. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’interprète de “On a tous le droit” est au top de sa forme !

“Je fais du sport quotidiennement car la scène, c’est exigeant physiquement”

Très sportive depuis l’enfance, Liane Foly affirme avoir toujours travaillé son endurance. “J’ai fait du foot et de l’athlétisme. Mon cœur est habitué à être très sollicité”. Encore aujourd’hui, elle continue à s’entretenir régulièrement. “Je fais du sport quotidiennement car la scène, c’est exigeant physiquement”, explique-t-elle.

Sollicitée pour participer à la dixième saison de Danse avec les stars, la chanteuse a accepté… pour le plus grand bonheur de ses fans. En effet, lorsqu’elle a annoncé sa participation à l’émission lors d’une tournée de concerts dans le Sud de la France, les réactions ont été très enthousiastes.

Bonne perdante, Liane Foly aimerait quand même “avoir une bonne place”…

De la danse, elle en a déjà fait dans son enfance. “Du classique, puis du modern-jazz”. Mais “jamais de danse de salon, à part pour [s’]amuser, en soirée”. Afin de mettre toutes les chances de son côté, la chanteuse de 56 ans a donc intensifié un peu ses entraînements ces derniers mois. “Cet été, j’ai fait beaucoup de cardio sur une machine révolutionnaire d'électrostimulation”, révèle-t-elle, enthousiaste. “Les effets ont été immédiats !”

Liane Foly sait que sa participation au show risque d’être éprouvante, physiquement, mais elle n’en est pas moins impatiente. “J’aime les défis. Plus ça me semble compliqué, plus ça m’attire”. Si la star se dit “bonne perdante”, elle avoue néanmoins qu’elle n’aimerait pas “perdre vite”. “Quand je faisais des compétitions d'athlétisme, je partais dernière et je remontais tout le monde dans les derniers tours. Je ferai de mon mieux”.

Son objectif : battre son ex-compagnon, André Manoukian

Le défi qu’elle s’est fixé ? “Faire mieux qu’André Manoukian, qui avait été éliminé en première semaine”. Son ancien compagnon avait, en effet, participé à la toute première saison du télé-crochet. “Cette année-là, je suis tombée de ma chaise en le voyant dans la bande-annonce. Dieu sait qu’André est un excellent musicien, mais il est super malhabile avec ses pieds !”, s’amuse la star.

De son côté Liane Foly se dit très maladroite. “J’ai deux mains gauches”, déplore-t-elle. Espérons que cela ne l’empêchera pas de nous éblouir avec ses performances scéniques, pendant l’émission.

Faire du sport après 50 ans : un atout santé

Augmentation de l’espérance de vie, diminution du risque de maladies, réduction du stress, création de lien social… Peu importe l’âge, le sport est un atout santé non-négligeable. Une étude menée par l’Université de McMaster (Canada) montre que pratiquer une activité physique au moins 150 min par semaine - soit environ 3h - pendant plus de sept ans, réduirait de 28 % le risque de décès, et de 20 % celui de développer une maladie cardiaque.

Les effets positifs sont constatés quelle que soit l’activité physique. Marche à pied, vélo, natation… Nul besoin de pratiquer un sport intense pour rester en forme. En outre, si vous n’avez jamais été très sportif, ou que vous avez arrêté de bouger il y a plusieurs années, mieux vaut reprendre en douceur.

Comment reprendre le sport après 50 ans, sans se blesser ?

En premier lieu, optez pour une activité douce, et qui vous procure du plaisir. Pensez à bien vous échauffer : comptez au moins dix minutes de préparation avant un effort. De même, après une séance, pensez à bien vous étirer, afin d’éviter les courbatures. De bons étirements ne sont jamais saccadés : les mouvements sont lents, et tenus sur la durée. Pendant l’activité, pensez à bien respirer par le ventre et à vous hydrater.

Autre point important : allez-y à votre rythme. Commencez par un entraînement par semaine, puis deux et voyez si vous pouvez augmenter par la suite. Si vous sentez que vous êtes au bout de vos capacités, il n’y a aucun mal à ralentir la cadence, voire même à faire une pause. Il faut savoir écouter son corps pour éviter les blessures.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.