Pour combattre sa fatigue, il faut tout d’abord s’interroger sur sa nature, pour mieux trouver à quoi elle est due : survient-elle le matin ou le soir ? Est-elle continue ou par épisodes ? Est-elle ancienne ou récente ? Est-elle accompagné d’autres symptômes ?

Un bon moyen de l’évaluer est d’utiliser l’échelle de fatigue de Pichot. Pour chacune des propositions suivantes, vous notez de 1 à 4 voter état de fatigue (0 = pas du tout ; 1 = un peu ; 2 = moyennement ; 3 = beaucoup ; 4 = extrêmement). Si vous obtenez plus de 22, vous souffrez d’une fatigue excessive.

Les propositions : Je manque d’énergie ; La moindre activité me demande un effort ; je ressens une faiblesse dans certaines parties du corps ; j'ai les bras et les jambes lourdes ; je me sens fatigué sans raison ; j'ai envie d’aller m’allonger pour me reposer ; j'ai du mal à me concentrer ; je me sens fatigué, lourd et raide.

Il est tout d’abord important de bien dormir la nuit. Pour cela, le réseau Morphée vous propose un questionnaire pour mieux connaître votre sommeil. De votre côté, notez dans une agenda la qualité de vote sommeil chaque jour en fonction des activités de la journée. Cela vous permettra d’éclairer d’où vient votre fatigue et aiguillera votre médecin traitant.

Après avoir précisé les caractéristiques de votre fatigue, demandez-vous si elle est liée à un mode de vie perturbé (surmenage au travail, difficultés familiales, naissance d’un enfant…), si elle est liée à la consommation de substances toxiques ou de médicaments, si elle vient d’une infection récente (grippe, gastro-entérite, bronchite…) ou une intervention chirurgicale proche.

Changer ses habitudes pour lutter contre la fatigue

Si vous ressentez de la fatigue au quotidien, essayez de ralentir votre rythme de tous les jours.

  • Consacrez plus de temps au sport, à la détente et aux loisirs.
  • Au travail, n’hésitez pas à faire de petites pauses en quittant votre ordinateur.
  • Gardez une alimentation équilibrée en évitant de sauter les repas et de grignoter.
  • Le soir, gardez-vous des activités relaxantes comme la lecture, l’écoute de musique douce, etc.
  • Dormez à heure régulière et évitez les repas trop copieux et l’alcool en fin de journée.

Dans tous les cas, il est utile d’aller voir son médecin traitant en lui expliquant vos rythmes de vie.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

ameli

https://www.ameli.fr/alpes-maritimes/assure/sante/themes/asthenie-fatigue/bons-reflexes-cas-faut-consulter

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.