Sommaire

Une température trop élevée dans la chambre

chaleur chambre dormir"Le cycle veille/sommeil est directement lié au rythme de la température du corps : l'endormissement se produit ainsi au moment où la température interne corporelle est en phase descendante" explique Marie-Françoise Vecchierini, praticien hospitalier au Centre du Sommeil à l'Hôtel-Dieu (Paris). Cette phase intervient généralement autour de 22h et il faut essayer de la respecter pour ne pas décaler l'endormissement.
La solution : Eviter les activités qui font monter la température interne du corps (sport, bain chaud...) après 18-19h. Penser également à maintenir la température de la chambre autour de 18-20°C, pas plus. En revanche, rien n'empêche de porter des chaussettes au lit si on a froid aux pieds, au contraire, elles permettent une vasodilatation périphérique qui aide à faire baisser la température centrale.

Un(e) partenaire qui ronfle !

ronfler sommeil52% des Français sont gênés par le bruit au moment de s'endormir, particulièrement ceux qui habitent en centre-ville et en appartement. Principal accusé : le bruit de la circulation. Mais l'animation nocturne, la proximité d'un aéroport ou d'une gare ou encore les ronflements dérangent aussi. "Le bruit sera d'autant plus gênant et on aura d’autant plus de mal à se rendormir quand on a déjà un sommeil fragile à la base. Et même s'il y a un phénomène d'habituation au bruit environnant, ces nuisances sonores peuvent aussi entraîner des micro-réveils dont on n'a pas conscience mais qui fractionnent le sommeil" précise le Dr Marie-Françoise Vecchierini.
La solution : Si l'on habite dans un environnement bruyant, opter pour des double-vitrages. Et avoir recours aux boules Quies en cas de partenaire qui ronfle.

Un radio-réveil trop lumineux

lumière ennemi sommeilTélévision, ordinateur, tablette, smartphones... tous ces écrans qui émettent de la lumière peuvent inhiber la sécrétion de la mélatonine et perturber la synchronisation veille/sommeil. " />La solution : S'offrir un sas de décompression en coupant tous les écrans au moins 30 minutes avant l'heure du coucher, en particulier si l'on a besoin de beaucoup de temps pour s'endormir. Et préférer des activités moins stimulantes comme lire un livre ou écouter de la musique.

Des rideaux pas assez occultants

rideaux occultantLa lumière gêne 42 % des Français au moment de s'endormir. En cause notamment, la pollution lumineuse extérieure (lampadaires, vitrines des magasins...). " />La solution : Bien fermer ses volets et opter si besoin pour des rideaux occultants afin de maintenir une obscurité maximum dans la chambre. "Et éviter aussi de laisser allumer dans la chambre les appareils qui clignotent type téléphone portable... " rappelle le Dr Vecchierini.

Le verre de vin du soir

 title=Certains excitants agissent sur le système nerveux central et peuvent perturber le sommeil. "La caféine et le thé gênent l'endormissement et diminuent la qualité du sommeil ; l'alcool fractionne le sommeil avec plus d'éveils nocturnes et peut aussi engendrer des réveils précoces" précise ainsi notre interlocutrice.
La solution : Si l'on y est sensible, stopper dans l'idéal la consommation de caféine ou de thé dès 16h. Se limiter éventuellement à un verre de vin le soir, et éviter la cigarette après le dîner.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.