Ulcère : 6 aliments à éviter

Responsables d'aigreurs ou d'acidité, certains aliments sont déconseillés en cas d'ulcère. Soit parce qu'ils le favorisent, soit parce qu'ils freinent sa guérison. Medisite vous aide à faire les bons choix au moment de passer à table.

Publicité

Le café endommage les muqueuses

© IstockLesquels : Certaines boissons comme l'alcool, le café et le thé sont déconseillés en cas d'ulcère*.

Pourquoi : "L'alcool a tendance à altérer le revêtement de mucus qui se développe naturellement sur les muqueuses, notamment de l’oesophage, de l’estomac et du pylore. Sans cette protection naturelle, les sucs digestifs suffisent à irriter, voire à endommager les tissus. Pas besoin de fortes doses : une consommation régulière d’alcool peut suffire", explique le Dr Béatrice de Reynal, nutritionniste.
Le café comme le thé lorsqu'ils sont bus en grosses quantités peuvent également accroître les douleurs en augmentant la sécrétion d'acide gastrique.

Sachez-le : Associé souvent à l'alcool, le tabac ralentit la guérison de l'ulcère en perturbant le processus de cicatrisation de la paroi abîmée de l'estomac. Mieux vaut donc arrêter de fumer au moins temporairement.

Publicité
Publicité

*90 % des ulcères de l'estomac ou du duodénum (jonction entre l'estomac et l'intestin grêle) sont provoqués par une bactérie, l'Hélicobacter pylori. Les 10 % restants trouvant leur origine dans la prise de certains médicaments (en particulier l’aspirine, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et les comprimés de chlorure de potassium), le stress ou encore la prise de café.

Les fromages trop fermentés

Lesquels : Les aliments riches en matières grasses comme la viande grasse, le beurre, les sauces riches, les charcuteries, mais aussi, les poissons fumés et marinés, les aliments frits, les fromages fermentés (roquefort…)

Pourquoi :"Ces aliments nécessitent un temps de digestion assez long. Ils ont tendance à rester plus longtemps dans l’estomac, stimulant les sécrétions acides. Ceci d’autant plus que le beurre est cuit ou trop cuit, les fritures trop grasses, les aliments très fumés, salés....", explique le Dr de Reynal. Il est alors préférable de les éviter jusqu'à disparition complète de l'ulcère (douleurs...) et de les remplacer par des aliments plus légers (viandes maigres grillées, fromages blancs dégraissés…) et non fumés, qui seront plus rapidement traités par l'estomac.

Evitez le jus d'orange

© IstockPourquoi : "L'orange provoque, à elle seule, des aigreurs chez les sujets sensibles, ce qui n’est pas le cas du citron ou du pamplemousse. On n’explique pas pourquoi mais c’est un fait" explique le Dr de Reynal.

Pour les sujets sensibles, évitez donc l’orange, qu'elle soit entière ou en jus, mais n'hésitez pas à prendre les autres agrumes comme le citron, le pamplemousse, la mandarine... Dégustez-les de préférence en dehors des repas et évitez-les dès le réveil quand vous avez encore l'estomac vide.

La tomate trop acide

© IstockPourquoi : Elle est naturellement très acide, et ses composants (liés à sa peau et aux pépins) peuvent irriter les muqueuses de l'estomac. En cas d'ulcère, préférez-la cuite et pelez-la pour éviter ce genre de problème.

D'autres légumes sont à éviter en cas d'ulcère : L'oignon, le poivron, les olives, les concombres, les champignons. "Ils provoquent des aigreurs et des brûlures chez les sujets sensibles. Tout comme la figue et les petits fruits à akènes (fraise ou framboise notamment), qui peuvent irriter. Ces légumes, une fois cuits, sont moins réactifs.", explique le Dr de Reynal.

A savoir : Pour faciliter la guérison de l'estomac, pensez à fractionner vos prises alimentaires, à raison de cinq ou six petits repas et collations par jour pour éviter de surcharger votre estomac. Ne grignotez pas cependant car cela aurait l'effet inverse en sollicitant trop l'estomac.

Le miel, une acidité bien cachée

© IstockPourquoi :"Intuitivement, on ne le ressent pas, mais c’est un aliment très acide. Intensément sucré, l’acidité se cache. Pourtant, si vous édulcorez votre tisane du soir avec du miel, vous risquez de passer une nuit acide si vous êtes sensible, à cause de la position allongée" explique le Dr de Reynal.

Ne vous méprenez pas cependant : Les aigreurs et les acidités de l'estomac ne sont pas forcément liées à l'acidité naturelle d'un aliment. "Cela est davantage entraîné par les actifs présents dans l'aliment ou les parties fibreuses ou irritantes, qui vont être agressives pour les muqueuses."

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X