L’ulcère du duodénum, quelles causes ?

Ce type de maladie de l’estomac est principalement dû à une prolifération anormale de la bactérie Helicobacter pylori. Ce germe, extrêmement résistant à l’acidité contenue dans le tube digestif, est susceptible d’engendrer une importante inflammation de la muqueuse gastrique et, à terme, d’occasionner une plaie. Mais il faut savoir que la prise régulière d’anti-inflammatoires non stéroïdiens peut également provoquer un ulcère duodénal. Le tabagisme, le stress ou encore la consommation d’alcool constituent aussi des facteurs de risque clairement identifiés.

L’ulcère du duodénum, quels symptômes ?

Il arrive que l’ulcère du duodénum reste asymptomatique, c’est-à-dire que la personne ne présente pas de manifestations cliniques probantes. Mais généralement, cette maladie de l’estomac se traduit par des douleurs épigastriques survenant quelques heures après un repas et pouvant s’accroître au cours de la nuit. Les patients comparent souvent cette sensation douloureuse à des crampes ou à de la faim. Dans la majorité des cas, la consommation d’aliments permet de soulager ce symptôme.

L’ulcère du duodénum, quels traitements ?

La prise en charge de cette maladie de l’estomac dépendra de son origine. Lorsque l’ulcère est provoqué par la bactérie Helicobacter pylori, la mise en œuvre d’une antibiothérapie adaptée est préconisée. Elle sera associée à la prise de médicaments antisécrétoires visant à diminuer l’acidité au sein de la cavité stomacale. Une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire en cas d’ulcère compliqué.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.