Radis noir

Nom latin: 

Raphanus sativus var niger

Nom(s) vulgaire(s): 

Gros gris, raifort cultivé, raifort des Parisiens

Famille: 

Brassicacées

Période de récolte: 

Septembre, octobre, novembre

Radis noir : PropriétésLe radis noir est un draineur hépatique. Il stimule la sécrétion biliaire et est ainsi recommandé en cas de troubles digestifs tels que la constipation et les ballonnements. Une étude américaine publiée en 2007 a de plus indiqué qu’un extrait de radis noir pouvait contribuer à détoxifier le foie (1). D’autres recherches menées sur l’animal ont permis de démontrer que les antioxydants du radis noir pouvait participer à la prévention du cancer du côlon (2). Par ailleurs, le radis noir pourrait avoir une action diurétique, anti calculs urinaires (3) et protéger des ulcères d’estomac liés à la présence d’une bactérie appelée Helicobacter pylori. Des effets hypotenseurs et hypoglycémiants sont également reconnus au radis noir, effets démontrés chez le rat (4-5). Enfin, le soufre présent dans le radis noir fludifierait les sécrétions bronchiques et aurait une action antiseptique.Radis noir : Etudes scientifiques(1) Aqueous extract from Spanish black radish (Raphanus sativus L. Var. niger) induces detoxification enzymes in the HepG2 human hepatoma cell line. Hanlon PR, Webber DM, Barnes DM. J Agric Food Chem. 2007 Aug 8;55(16):6439-46.(2) Sipos P, Hagymasi K, et al. Effects of black radish root (Raphanus sativus L. var niger) on the colon mucosa in rats fed a fat rich diet. Phytother Res 2002 November;16(7):677-9.(3) Antiurolithiatic activity of Raphanus sativus aqueous extract on rats. Vargas R, Perez RM, Perez S, Zavala MA, Perez C. J Ethnopharmacol. 1999 Dec 15;68(1-3):335-8.(4) Radish seed extract mediates its cardiovascular inhibitory effects via muscarinic receptor activation. Ghayur MN, Gilani AH. Fundam Clin Pharmacol. 2006 Feb;20(1):57-63.(5) Effect of Japanese radish (Raphanus sativus) sprout (Kaiware-daikon) on carbohydrate and lipid metabolisms in normal and streptozotocin-induced diabetic rats. Taniguchi H, Kobayashi-Hattori K, Tenmyo C, Kamei T, Uda Y, Sugita-Konishi Y, Oishi Y, Takita T. Phytother Res. 2006 Apr;20(4):274-8Radis noir : HistoireLe radis noir aurait été cultivé dès 2800 avant notre ère par les Egyptiens. Au XIIe sicèle, le suc de ses feuilles étaient employées par les médecins arabes contre l’alopécie et les tâches de peau. Le radis noir aurait été introduit en France au XVIIIe siècle.Radis noir : Comment la reconnaître?Le radis noir est une plante potagère pouvant atteindre 80cm de haut. Ses feuilles sont alternes et rudes au toucher. Ses fleurs rassemblées en grappe sont blanches ou rosées et possèdent 4 pétales. La racine pivotante est charnue, noire à l’extérieure et blanche au niveau de la chair. Le fruit est court et spongieux.Radis noir : Parties utiliséesLa racine.Radis noir : PosologieEn usage interneContre les troubles du flux biliaire, la constipation Jus de racines fraîches : 1 cuillère à soupe de jus dilué dans un verre d’eau, 3 fois par jour.OuGélules dosées à 100mg d’extrait sec : 2 le matin à jeun.En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.Radis noir : Précautions d'emploi

Le radis noir est contre-indiqué en cas de calculs biliaires et d’obstruction des voies biliaires. Il peut irriter la muqueuse gastrique, entraîner des aigreurs d’estomac et des diarrhées. Les composés soufrés de son huile essentielle peuvent être à l’origine d’une inflammation de la thyroïde. Demandez l’avis d’un médecin.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

Radis noir : Maladie(s) associée(s) :

Les plantes les plus consultées

Publicité

Contenus sponsorisés