Mélilot officinal

© FlickR / Root

Nom latin: 

Melilotus officinalis

Nom(s) vulgaire(s): 

Mélilot des champs, herbe aux puces, herbe aux mouches, luzerne bâtarde, petit trèfle jaune, couronne royale.

Famille: 

Fabacées

Période de récolte: 

Juillet.

Mélilot officinal : PropriétésLe mélilot aide à lutter contre les troubles de la circulation (jambes lourdes, varices, hémorroïdes) grâce à ses propriétés veinotoniques. Il régule aussi les fonctions du foie et de la lymphe, est anticoagulant, diurétique et antispasmodique. On l'utilise donc contre divers maux tels que les troubles digestifs, les œdèmes, les saignements, les contusions...Mélilot officinal : Etudes scientifiquesInconnues.Mélilot officinal : HistoireLe mélilot est originaire d’Europe et d’Asie.Mélilot officinal : Comment la reconnaître?Le mélilot est une plante herbacée qui peut atteindre 90 cm de haut. Ses feuilles sont divisées en trois folioles ovales et dentées. Au bout de ses tiges, le mélilot présente des grappes de fleurs jaunes qui s'ouvrent vers le bas. Ses fruits sont des gousses brunes.Mélilot officinal : Parties utiliséesLes sommités fleuries.Mélilot officinal : PosologieEn usage interneContre les hémorroïdes, les jambes lourdes, les varices, les oedèmes et les troubles digestifs. Infusion : Laisser infuser 1 à 2 cuillères de fleurs séchées par tasse d'eau bouillante durant 5 minutes avant de filtrer. Boire 3 à 4 tasses par jour. Ou Gélules de poudre dosées à 50 mg : 1 ou 2 gélules, 3 fois par jour aux repas.Ou Teinture-mère : 35 gouttes dans un verre d'eau, 3 fois par jour au moment des repas.En usage externeContre les irritations oculaires, les saignements. Compresses : 20 g de fleurs séchées pour 10 cl d'eau. Laisser bouillir 15 minutes. Imbiber un linge et appliquer 2 ou 3 fois par jour.Contre les foulures et les contusions. Compresses chaudes : 20 g de fleurs séchées pour 10 cl d'eau. Laisser bouillir 15 minutes. Imbiber un linge à appliquer 2 ou 3 applications par jour.En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.Mélilot officinal : Précautions d'emploi

Le mélilot contient du dicoumarol qui pourrait s’avérer toxique, selon des tests menés sur des animaux. Il contient aussi de la coumarine qui, si elle est consommée pure et à fortes doses, peut avoir un effet narcotique. Par ailleurs, la prise de mélilot est contre-indiquée en cas de problèmes au foie, et déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et chez les personnes de moins de 18 ans. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant toute prise.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

Mélilot officinal : Maladie(s) associée(s) :

Les plantes les plus consultées

Publicité

Contenus sponsorisés