Harpagophyton

Nom latin: 

Harpagophytum procumbens

Nom(s) vulgaire(s): 

griffe du diable, racine de Windhock

Famille: 

Pédaliacées

Période de récolte: 

Les racines secondaires sont récoltées en automne

Harpagophyton : PropriétésL’harpagophyton permet de soigner les rhumatismes et les affections articulaires, lumbagos, tendinites, arthroses cervicale ou lombaire. La Commission E (comité scientifique allemand chargé de la révision des médicaments utilisés en phytothérapie) et l’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) ont par ailleurs approuvé l’usage de la plante dans le traitement du manque d’appétit et la dyspepsie (difficulté à digérer).Harpagophyton : Etudes scientifiquesInconnues.Harpagophyton : HistoireEn 1904, un fermier allemand vivant en Namibie fut, lors du soulèvement des Hottentots, le témoin d’une guérison "miraculeuse". Le sorcier de la tribu ne voulant pas livrer son secret, l’homme parvint, grâce à son chien, à trouver le lieu précis où avait été arrachée la plante. Des échantillons de la racine ainsi découverte ont ensuite été envoyés en Allemagne. L’harpagophytum procumbens venait d’être identifié ! Les bienfaits anti-inflammatoires, antalgiques et analgésiques de la plante sont reconnus en Occident depuis les années 1970.Harpagophyton : Comment la reconnaître?Cette plante vivace à tiges rampantes et à feuilles opposées est originaire des zones semi-désertiques de Namibie, du Botswana et d’Afrique du Sud. Ses fleurs fuchsia sont en tube évasé. Les fruits en capsules se prolongent par des aiguillons terminés par une couronne de crochets acérés.Harpagophyton : Parties utiliséesLes racines secondaires.Harpagophyton : PosologieEn usage interneContre les rhumatismes bénins, douleurs articulaires légèresInfusion : 1 sachet-dose dans 20 cl d’eau bouillante, 1 à 3 fois par jour (pour atténuer l’amertume, sucrer avec du miel).ouGélules dosées à 435 mg de poudre : 2 gélules 3 fois par jour à la fin des repas, avec un grand verre d’eau.En usage externeContre les douleurs articulaires légèresPommade, crème, gel : En massage doux, 2 fois par jour.En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.Harpagophyton : Précautions d'emploi

Généralement bien toléré, l’harpagophyton peut néanmoins provoquer des diarrhées. Son usage est déconseillé en cas de grossesse ou d’allaitement. Ne pas donner en dessous de 6 ans sans avis médical.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

Harpagophyton : Maladie(s) associée(s) :

Les plantes les plus consultées

Publicité

Contenus sponsorisés