Hamamélis

Nom latin: 

Hamamélis virginiana

Nom(s) vulgaire(s): 

hamamélis de Virginie, noisetier des sorcières

Famille: 

Hamamélidacées

Période de récolte: 

A récolter au cours de l'été, avant le brunissement des feuilles

Hamamélis : PropriétésGrâce aux flavonoïdes et aux tanins qu’il contient, l’hamamélis augmente la résistance des veines et diminue la perméabilité des vaisseaux (contre les œdèmes, les jambes lourdes). Il prévient aussi les varicosités disgracieuses et est efficace contre l’herpès labial et l’eczéma.Hamamélis : Etudes scientifiquesInconnues.Hamamélis : HistoireL’hamamélis est originaire de Virginie. Les Indiens d’Amérique du Nord lui attribuaient des pouvoirs magiques. Ses feuilles ressemblant à celles du noisetier, ces derniers l’ont surnommé "noisetier des sorcières". Elle a été introduite en Europe au XVIIIe siècle.Hamamélis : Comment la reconnaître?L’hamamélis est un arbuste pouvant atteindre 5 mètres de haut. Ses branches sont ramifiées et portent des feuilles ovales, asymétriques à la base, sinuées et dentées sur les bords des limbes (parties les plus larges de la feuille). Les fleurs sont jaunâtres et groupées en bouquets. Les fruits sont des petites capsules.Hamamélis : Parties utiliséesLa feuille.Hamamélis : PosologieEn usage interneContre l’insuffisance veineuse, les hémorroïdesInfusion : 10 g pour un litre d’eau. Laisser infuser 5 à 10 min. Filtrer. 1 à 2 tasses par jour pendant 6 à 12 mois.OuGélules dosées à 290 mg de poudre : 1 ou 2 matin, midi, et soir, pendant 6 à 12 mois.OuExtrait sec : 1 sachet-dose par jour dans un verre d’eau.OuExtrait fluide : 2 à 6 g par jour dans un verre d’eau.OuTeinture-mère : 50 à 100 gouttes par jour dans un verre d’eau.Pour l’hygiène buccaleInfusion : 10 g pour un litre d’eau bouillante. Laisser infuser 5 à 10 min. Se rincer la bouche, puis avaler. 1 à 2 tasses par jour.En usage externeContre l’insuffisance veineuse, hémorroïdesGel ou pommade : en massage léger, 1 fois par jour.En cas de persistance des symptômes consultez un médecin.Hamamélis : Précautions d'emploi

La plante n’a pas présenté à ce jour d’effet toxique, mais elle peut provoquer des allergies de contact. Elle reste cependant contre-indiquée chez l’enfant de moins de 6 ans et la femme enceinte ou allaitante.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

Les plantes les plus consultées

Publicité

Contenus sponsorisés