Diabète : vive le sucre !

Tous les sucres ne sont pas déconseillés quand on a du diabète de type 2 ! Aujourd’hui, les fruits peuvent faire partie du régime et les sucres contenus dans le pain, les féculents ou les farineux ne sont plus interdits. Le point sur leurs vertus.
Diabète : vive le sucre !© iStockIstock

Glucides : ils sont indispensables !

En nutrition comme ailleurs, il y a des modes. Autrefois, tout ce qui ressemblait à du sucre était proscrit pour les diabétiques de type 2 (dit aussi gras ou de la maturité).

Heureusement aujourd’hui, non seulement les glucides ne sont plus interdits, mais ils font partie du régime mis en place lorsqu’on a des problèmes de glycémie ! Ils permettent en effet de trouver l’équilibre entre sucres, protéines et graisses.protéine

Comment trouver l’équilibre ?

D’une manière générale, un régime alimentaire équilibré adapté aux diabétiques comporte 30 % de lipides (graisses), 20 % de protéines (viandes, poissons, œufs…) et 50 % de glucides (sucres). "Mais les sucres lents doivent être privilégiés au détriment des glucides rapides, qui ne doivent pas représenter plus de 10 % des apports nutritionnels globaux", précise Manuela Tessier, diététicienne conseil à Allô Diabète.

Pourquoi surveiller certains sucres ?

Les sucres rapides sont ceux qui passent rapidement dans le sang (en une demi-heure) après ingestion, et f ont monter en flèche le taux de glycémie. C’est le cas des gâteaux, des glaces, des bonbons, des jus de fruits, des sodas... En revanche, le pain, les féculents ou les légumineux (flageolets, petits pois, lentilles, pois chiches, etc.) contiennent des sucres "lents" qui passent plus graduellement dans le sang (en deux à trois heures) après le repas et permettent de maintenir sa glycémie à un niveau relativement stable.

Toujours relativiser l’indice glycémique…

Quel que soit le type de sucres, leur vitesse d’absorption dépend aussi des autres aliments consommés durant le repas, comme les fibres alimentaires (présentes dans les fruits et légumes), les graisses ou les protéines (viandes, poissons, œufs…). "La seule restriction pour les personnes souffrant de diabète, c’est de ne pas manger de sucreries, c’est-à-dire de sucres rapides, entre les repas", explique Manuela Tessier.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Top 3 des aliments riches en protéines

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :