Infection urinaire : comment utiliser les tests à domicile ?

L'infection urinaire est un terme générique qui regroupe l'ensemble des inflammations touchant le bas de l'arbre urinaire. Très fréquente, cette affection gynécologique peut aujourd'hui faire l'objet d'un dépistage à domicile. Comment ?
©iStockIstock

Infection urinaire : à qui s'adresse le test urinaire ?

Les tests urinaires vendus librement en pharmacie sont principalement destinés aux femmes qui sont sujettes aux infections urinaires à répétition. Le dispositif permet, en effet, de détecter assez précocement l'installation d'une cystite. Il peut également être utilisé pour contrôler l'efficacité d'un traitement.

Infection urinaire : comment fonctionne le test urinaire ?

Ce type de test mesure deux paramètres : le taux de leucocytes et le taux de nitrites. Le premier permet de détecter la mise en œuvre d'une réaction inflammatoire, alors synonyme d'infection. Le second est un témoin majeur de la présence anormale d'une bactérie, qui va transformer les nitrates, naturellement contenus dans l'urine, en nitrites. Certains tests analysent également d'autres paramètres, comme le glucose ou les protéines.

Infection urinaire : comment utiliser le test urinaire ?

Le test doit être réalisé avec les premières urines du matin, car elles présentent une concentration plus importante. Une fois le prélèvement effectué, il faut y tremper la bandelette prévue à cet effet, puis attendre quelques minutes avant d'observer le résultat. Lorsque les deux paramètres mesurés s'avèrent être positifs, l'infection urinaire est suspectée. Il est donc essentiel de consulter son médecin traitant ou son gynécologue afin de mettre en place un traitement adapté.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :