Cystite interstitielle : les conséquences sur la vie sexuelle

Publié le 02 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
La cystite interstitielle ou syndrome de la vessie douloureuse touche très majoritairement les femmes. Envies irrépressibles et fréquentes d’uriner, douleurs dans le bas-ventre et le vagin, brûlures urinaires après le rapport, la cystite interstitielle affecte la vie sexuelle du couple.
Publicité

6748757-inline-500x333.jpg© Istock

Cystite interstitielle: de quoi s’agit-il?

Une cystite classique est le résultat d’une infection de la vessie par une bactérie de type Candida albicans. Ponctuelle, elle est soignée par des antibiotiques. La cystite interstitielle se manifeste elle aussi par des brûlures urinaires, des douleurs dans le bas-ventre, l’urètre, la vessie et le vagin, un besoin d’uriner très fréquent pouvant aller jusque 50 mictions par jour, mais elle n’est pas due à une bactérie. Sa cause est mal identifiée. Certains évoquent notamment des causes psychologiques, d’autres une altération de la paroi de la vessie. Par ailleurs, la cystite interstitielle se manifeste par crises, chroniquement.

Publicité
Publicité

Cystite interstitielle et brûlure urinaire après rapport

La cystite interstitielle affecte la santé sexuelle du couple. En effet, elle provoque des douleurs vaginales, des douleurs dans le bas-ventre, parfois même dans le dos, dont l’intensité peut être très forte. Une intensité qui augmente quand la vessie est remplie. Pour autant, vider la vessie n’apporte qu’un soulagement relatif car la personne éprouve alors des brûlures urinaires. Aussi, s’il est conseillé d’aller uriner après un rapport intime, cet acte est dans le cas présent très douloureux. Les rapports sexuels, en cas de cystite, sont donc souvent douloureux et par conséquent limités.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X