Vaccin Pfizer : la FDA alerte sur 5 effets secondaires "retardes"

La plupart des réactions vaccinales sont mineures et passagères. Comme pour tous les médicaments, les vaccins peuvent provoquer des effets indésirables. En principe, les effets secondaires les plus fréquents vont être une fièvre légère et une douleur ou une rougeur au point d’injection. Heureusement, les effets graves sont rares et font l’objet de recherches approfondies lorsqu’ils surviennent.

Si en principe, les effets secondaires se présentent dans les 24 heures suivant l'injection, la FDA -Food and Drug Administration - autoritée de santé américaine, vient d'alerter sur certains effets qu'ils appellent "retardés". Ces derniers sont susceptibles de survenir plusieurs jours après la seconde injection du vaccin Pfizer/BioNTech, administré pour se prémunir contre la Covid-19. La FDA vient d'ajouter un avertissement à la documentation qui accompagne le sérum. Mise en garde qui fait suite à plusieurs cas de myocardite, survenus chez des patients après la vaccination avec Pfizer.

"Les rapports d'événements indésirables suggèrent des risques accrus de myocardite et de péricardite, en particulier après la deuxième dose et avec l'apparition des symptômes dans les quelques jours suivant la vaccination", peut-on lire dans un communiqué partagé par la FDA.

Si ces cas restent rares, il est important de prendre connaissance des symptômes d'alerte et d'être attentif à votre état, même plusieurs jours après la vaccination. On passe en revue ces "symptômes retardés" dans notre diaporama.

Myocardite : "les symptômes sont survenus 3 jours après la seconde dose (où 10 jours après la première dose)"

La myocardite est une inflammation du myocarde, le plus souvent causée par l'infection du myocarde par un virus. Le myocarde forme la masse principale du cœur.

Dans un rapport publié le 18 juin 2021, l'ANSM a également souligné plusieurs cas de myocardites liés au vaccin Pfizer. "Il est observé depuis le début du suivi un total de 29 cas. 14 cas ont été retenus au vu du niveau de complétude des données cliniques recueillies sur les cas et l’échelle d’évaluation de Brighton", annonce l'Agence.

Il s’agirait majoritairement d’hommes, d’âge médian de 28 ans. La plupart du temps, les symptômes sont survenus 3 jours après la seconde dose (où10 jours après la première dose). "Le comité de suivi retient l’hypothèse d’un rôle possible du vaccin Comirnaty dans la survenue des myocardites. Le suivi du signal potentiel de myocardite en particulier dans la population jeune se poursuit", rapporte l'ANSM.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

La FDA annonce des révisions des fiches d'information des patients et des prestataires pour Moderna et Pfizer-BioNTechVaccins COVID-19, 25 juin 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Effets secondaires