Vaccin Moderna : les effets secondaires les plus frequemment observes en France

Le vaccin Moderna, vaccin à ARN messager, peut être administré dans des centres de vaccination ainsi que par des professionnels de santé en médecine de ville ou en pharmacie.

Pour se prémunir contre la Covid-19, le vaccin Moderna est administré en deux doses de 0,5 ml chacune. L'injection s'effectue en intramusculaire, idéalement dans le muscle deltoïde du bras. Pour rappel, le Vaccin Moderna COVID-19 mRNA (nucleoside modified) a été codéveloppé par des chercheurs du Biomedical Advanced Research and Development Authority (NIAID) la biotech américaine Moderna. 

"Depuis le début de la vaccination avec le vaccin Moderna, 4096 cas d’effets indésirables ont été analysés par les CRPV rapporteurs (Lille et Besançon), rapporte l'ANSM. Au total, plus de  3 889 000 injections ont été réalisées au 10 juin 2021. Un grand nombre de cas concerne des réactions retardées locales non graves". Découvrez dans notre diaporama les effets secondaires les plus fréquemment observés en France.

Moderna : un lien avec des caillots sanguins étudié

Ce qui pourrait être le premier cas de thrombose avec thrombocytopénie après un vaccin Moderna a été signalé à Pittsburgh (USA). Il a été rapporté  dans la revue scientifique Annals of Internal Medicine. 

Un homme de 65 ans a développé un syndrome thrombotique avec thrombocytopénie, un trouble rare de la coagulation sanguine, 10 jours après avoir reçu la seconde dose du produit du laboratoire américain.

Le patient vacciné s'était présenté à l’hôpital après une semaine d'inconfort au niveau des jambes, des maux de tête intermittents et 2 jours d’essoufflement. Les médecins ont fini par lui diagnostiquer une thrombocytopénie sévère sans trouver une cause claire. Malgré les traitements reçus, le patient est décédé.  

Les experts reconnaissent que la maladie est grave et que les professionnels de santé doivent être vigilants. Toutefois, le lien n’a pas été établi concrètement entre le vaccin Moderna et le cas du patient. Des investigations supplémentaires seront nécessaires.

"Dans l'ensemble, il est difficile d'établir un lien entre cet événement thrombotique mortel et le vaccin à ARNm-1273 à partir d'un rapport de cas parmi les centaines de millions de doses de vaccin administrées", préviennent-ils. Par ailleurs, pour eux, même si d'autres recherches relient la thrombose du patient décédé au vaccin, le risque reste extrêmement faible.

"La fièvre, garante du bon fonctionnement du système immunitaire"

Attention à ne pas vous laisser gagner par la panique. "Dans la grande majorité des cas, les vaccins sont très bien tolérés. D’où la notion de 'balance bénéfice risque' très favorable", nous rapporte le pharmacien, Dr Thomas Kassab. Toutefois, vous n’êtes pas à l’abri de subir certains effets secondaires suites à l’injection. En effet, la plupart du temps, on retrouve la fièvre, les douleurs, maux de tête ou encore les courbatures. "D'ailleurs, la fièvre est garante du bon fonctionnement du système immunitaire qui se met en marche", ajoute le Dr Kassab. Elle signifie donc que le vaccin fonctionne bien.

En outre, "on ne vaccine jamais 'à la va-vite' ou à l’aveugle", nous confirme le Dr Thomas Kassab, pharmacien officinal. En effet, avant de vacciner, les antécédents, allergies et contre-indications du patient sont toujours pris en compte. "Cette vérification préliminaire est obligatoire et est faite systématiquement par chaque professionnel de santé", assure notre expert.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Sources

Enquête de pharmacovigilance du vaccin COVID-19 VACCINE MODERNA, ANSM, 25 juin 2021

https://www.acpjournals.org/doi/10.7326/L21-0244

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Effets secondaires