Vaccin Moderna : les effets secondaires les plus frequemment observes en France

Disponible uniquement dans les centres de vaccination, le vaccin Moderna, vaccin à ARN messager, peut désormais être administré par des professionnels de santé en médecine de ville ou en pharmacie. C'est ce qu'avait annoncé le ministère de la Santé le 11 mai.

Les pharmacies auraient déjà passé leurs premières commandes. Les volontaires peuvent donc commencer à se rapprocher de leurs médecins ou des pharmaciens, afin de s’inscrire sur une liste d’attente.

Pour se prémunir contre la Covid-19, le vaccin Moderna est administré en deux doses de 0,5 ml chacune. L'injection s'effectue en intramusculaire, idéalement dans le muscle deltoïde du bras. Pour rappel, le Vaccin Moderna COVID-19 mRNA (nucleoside modified) a été codéveloppé par des chercheurs du Biomedical Advanced Research and Development Authority (NIAID) la biotech américaine Moderna. 

"Depuis le début de la vaccination avec le vaccin Moderna, 1 567 cas d’effets indésirables ont été analysés par les CRPV rapporteurs (Lille et Besançon), rapporte l'ANSM. Au total, plus de 1 769 000 injections ont été réalisées au 29 avril 2021. Un grand nombre de cas concerne des réactions retardées locales non graves". Découvrez dans notre diaporama les effets secondaires les plus fréquemment observés en France.

"La fièvre, garante du bon fonctionnement du système immunitaire"

Attention à ne pas vous laisser gagner par la panique. "Dans la grande majorité des cas, les vaccins sont très bien tolérés. D’où la notion de 'balance bénéfice risque' très favorable", nous rapporte le pharmacien, Dr Thomas Kassab. Toutefois, vous n’êtes pas à l’abri de subir certains effets secondaires suites à l’injection. En effet, la plupart du temps, on retrouve la fièvre, les douleurs, maux de tête ou encore les courbatures. "D'ailleurs, la fièvre est garante du bon fonctionnement du système immunitaire qui se met en marche", ajoute le Dr Kassab. Elle signifie donc que le vaccin fonctionne bien.

En outre, "on ne vaccine jamais 'à la va-vite' ou à l’aveugle", nous confirme le Dr Thomas Kassab, pharmacien officinal. En effet, avant de vacciner, les antécédents, allergies et contre-indications du patient sont toujours pris en compte. "Cette vérification préliminaire est obligatoire et est faite systématiquement par chaque professionnel de santé", assure notre expert.

Sources

Enquête de pharmacovigilance du vaccin COVID-19 VACCINE MODERNA, ANSM, 7 mai 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Effets secondaires