Sommaire

"J'ai ressenti un énorme soulagement lorsque j'ai appris que mon partenaire et moi nous étions éligibles pour recevoir le vaccin COVID-19". Lauren Krouse, journaliste américaine âgée de 28 ans, a l’habitude de s’occuper de sa grand-mère et est bien consciente du danger de ce virus.

"En tant que journaliste qui a fait des reportages sur le nouveau coronavirus et le risque de diverses activités depuis le printemps 2020, je commençais à ressentir un niveau d'épuisement important", partage la chroniqueuse au sein d’un média américain.

Lauren était toutefois loin d’imaginer les effets secondaires qui l’attendaient suite à la vaccination. Vaccinée avec Moderna, elle mentionne la fatigue, une importante douleur au bras, des courbatures, mais aussi un "brouillard cérébral", et des crampes d’estomac. Néanmoins, l’Américaine ne regrette en rien sa décision de se faire vacciner. Elle est consciente que les effets secondaires sont, en principe, garant d’un bon fonctionnement du vaccin et de vos anticorps.

"Trente minutes après la piqûre, mon bras droit est devenu lourd"

"Je vais être honnête : le premier coup m'a frappé comme un bus. Trente minutes après avoir reçu la piqûre, mon bras droit où j'ai reçu l'injection est devenu lourd avec des douleurs de plus en plus vives irradiant toutes les fibres musculaires", décrit Lauren.

"J'ai également développé un mal de tête sourd, un brouillard cérébral et des courbatures. Mais la douleur dans mon bras était de loin la plus intense".

Le brouillard cérébral se caractérise par des problèmes de mémoire, des difficultés de concentration et des idées confuses. Il se trouve que de nombreuses personnes touchées par la Covid-19 présentent ce trouble après leur guérison.

La première nuit post vaccination semble avoir été éprouvante pour la jeune journaliste. "J’ai essayé de rester aussi immobile que possible pour éviter de déclencher davantage de douleurs au bras, se souvient-elle. J’ai dormi sur le dos pour éviter de faire pression sur mon bras. Malgré tout, je me suis réveillé en gémissant plusieurs fois".

Jour 2 : "J’avais l’impression que mes abdos s’étaient transformés en béton"

"Tôt le matin, vers 6 heures du matin, j'avais l'impression que mes abdos étaient tellement tordus qu'ils s'étaient transformés en béton", raconte Lauren. Quant à sa douleur au bras, elle avait empiré. "Je me suis fabriqué une écharpe avec un foulard, puis je suis retourné au lit".

Le troisième jour, l’état de Lauren a fini par s’améliorer.

"Je me sentais de nouveau proche de la normale. Ma douleur au bras a commencé à s'estomper, tout comme le brouillard cérébral et l'épuisement. J'avais retrouvé l'énergie pour faire quelques tâches ménagères à la maison", se souvient Lauren.

Deuxième dose du vaccin : "un mal de tête sourd le premier jour"

"Quatre semaines plus tard, j'ai eu ma deuxième injection. C'était un jeu d'enfant. J'ai eu une petite douleur au bras et un mal de tête sourd pendant le premier jour, suivis de nausées occasionnelles pendant environ cinq jours. J'attendais toujours que mes effets secondaires s'aggravent, mais ils ne l'ont jamais fait. La plupart de mes amis ont eu l’expérience inverse - une légère réaction à la première injection, suivie d'effets secondaires majeurs avec la seconde".

En effet, en principe, les effets secondaires ont tendance à être plus violents après la deuxième injection.

"Ce phénomène est normal, car l'efficacité vaccinale augmente : le système immunitaire réagit davantage suite à la seconde dose, car il a déjà été activité via la 1ere dose. Globalement, meilleure est l'efficacité vaccinale, plus les effets secondaires risquent d'être majorés", nous prévient le Dr Thomas Kassab, pharmacien officinal.

Vaccin : pourquoi les effets secondaires ne sont pas une mauvaise chose

Dans la grande majorité des cas, les vaccins sont très bien tolérés. D’où la notion de 'balance bénéfice risque' très favorable", nous rapporte le Dr Thomas Kassab. Toutefois, vous n’êtes pas à l’abri de subir certains effets secondaires suites à l’injection.

"Les effets secondaires graves sont très rares", rassure toutefois notre expert. En effet, la plupart du temps, on retrouve la fièvre, les douleurs, maux de tête ou encore les courbatures. "D'ailleurs, la fièvre est garante du bon fonctionnement du système immunitaire qui se met en marche", ajoute le Dr Kassab. Elle signifie donc que le vaccin fonctionne bien.

Effets secondaires des vaccins : les jeunes en ligne de mire

En effet, les effets secondaires des vaccins indiquent que votre corps est en train de se défendre contre le virus. Les vaccins actuellement approuvés fournissent à votre corps des "instructions" pour lutter contre le SRAS-CoV-2, explique de son côté le Dr Janowski à Lauren. Ce dernier est spécialiste des maladies infectieuses à Saint-Louis, Hôpital pour enfants du Missouri (USA).

On note que les personnes jeunes ont tendance à être les plus sujettes aux effets indésirables après une vaccination. "Le système immunitaire fonctionne mieux chez les jeunes que chez les personnes âgées. Donc leur réaction immunitaire sera meilleure. Les jeunes auront ainsi plus de risque de présenter un petit épisode de fièvre", estime notre pharmacien.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

I’m 28, and the COVID-19 Vaccine Side Effects Hit Me Like a Bus. Here’s Why That’s a Good Thing, Prevention.com, 17 mai 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.