La vaccination semble être la meilleure arme pour lutter contre la Covid-19. Pourtant, certains effets indésirables ont suscité la panique à travers la population. C'est le cas des risques de thrombose liés à AstraZeneca, et vraisemblablement à Johnson & Johnson, si l'on se fie au dernier rapport partagé par l'Agence européenne du médicament (EMA).

Il faut toutefois garder en tête, que ces effets sont considérés comme rares. En outre, "on ne vaccine jamais 'à la va-vite' ou à l’aveugle", nous confirme le Dr Thomas Kassab, pharmacien officinal. En effet, avant de vacciner, les antécédents, allergies et contre-indications du patient sont toujours pris en compte. "Cette vérification préliminaire est obligatoire et est faite systématiquement par chaque professionnel de santé", assure notre expert.

"On peut parfaitement être en train de fabriquer des anticorps sans effet secondaire"

"Les effets secondaires graves sont très rares", ajoute le Dr Kassab. En effet, la plupart du temps, on retrouve la fièvre, les douleurs, maux de tête ou encore les courbatures. "D'ailleurs, la fièvre est garante du bon fonctionnement du système immunitaire qui se met en marche", ajoute le Dr Kassab. Elle signifie donc que le vaccin fonctionne bien. Les effets secondaires traduisent ainsi, en principe, que votre immunité fonctionne et, surtout, que la vaccination porte ses fruits.

Or, l'absence d'effet secondaire, doit-elle inquiéter ? Est-il possible que ce phénomène illustre un manque d'efficacité du vaccin ?

A priori, pas de panique à avoir. "Effectivement, si mon corps réagit après une vaccination, ça prouve que le système immunitaire s’est bien mis en marche.
Mais la réciproque n’est pas vraie, nous répond le pharmacien. On peut parfaitement être en train de fabriquer des anticorps (ou de produire des anticorps ‘mémoire’), sans pour autant faire de la fièvre. La fièvre ou la douleur au point d’injection sont des épiphénomènes".

Vaccin et effets secondaires : pourquoi les jeunes sont plus à risque

Notre expert nous rappelle que dans la grande majorité des cas, les vaccins sont très bien tolérés. D’où la notion de 'balance bénéfice risque' très favorable.

On note toutefois que les personnes jeunes ont tendance à être les plus sujettes aux effets indésirables après une vaccination. "Le système immunitaire fonctionne mieux chez les jeunes que chez les personnes âgées. Donc leur réaction immunitaire sera meilleure. Les jeunes auront ainsi plus de risque de présenter un petit épisode de fièvre", estime le pharmacien.

Le Dr Kassab nous prévient que les effets secondaires sont susceptibles d'être majorés après la seconde injection. "Ce phénomène est normal, car l'efficacité vaccinale augmente : le système immunitaire réagit davantage suite à la seconde dose, car il a déjà été activité via la 1ere dose. Globalement, meilleure est l'efficacité vaccinale, plus les effets secondaires risquent d'être majorés, prévient le pharmacien", conclut notre expert.

Sources

Merci au Dr Thomas Kassab, pharmacien officinal

mots-clés : Effets secondaires
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.