Le 23 août 2021, les autorités de santé annonçaient qu’une 3e injection de vaccin serait proposée pour se prémunir contre la Covid-19. Si cette dose de rappel était initialement destinée aux patients de plus de 65 ans ou présentant des comorbidités, l'Agence Européenne du Médicament (EMA) s'est prononcé dernièrement sur la possibilité d'injecter une troisième dose du vaccin Pfizer aux plus de 18 ans.

"Le CHMP [Comité des médicaments à usage humain, ndlr] a évalué les données de Comirnaty montrant une augmentation des taux d'anticorps lorsqu'une dose de rappel est administrée environ 6 mois après la deuxième dose chez les personnes âgées de 18 à 55 ans. Sur la base de ces données, le comité a conclu que des doses de rappel peuvent être envisagées au moins 6 mois après la deuxième dose pour les personnes âgées de 18 ans et plus", rapporte l'EMA dans un communiqué envoyé le 4 octobre 2021.

Pour les plus de 18 ans, la 3ᵉe dose de vaccin peut être envisagée 6 mois après la 2ᵉ

L' EMA a déjà conclu qu'une dose supplémentaire des vaccins COVID-19 Comirnaty (BioNTech/Pfizer) et Spikevax (Moderna) pouvait être administrée aux personnes dont le système immunitaire est gravement affaibli, au moins 28 jours après leur deuxième dose. "On s'attend à ce que la dose supplémentaire augmente la protection au moins chez certains patients", indique l'EMA.

Il est important de faire la distinction entre la dose supplémentaire pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli et les doses de rappel pour les personnes dont l'immunité est qualifiée de "normale". Pour les plus de 18 ans — sans comorbidités – le comité a conclu que des doses de rappel peuvent être envisagées au moins 6 mois après la deuxième dose.

"Le risque de maladies cardiaques inflammatoires ou d'autres effets secondaires très rares après un rappel n'est pas connu et fait l'objet d'une surveillance étroite", souligne l'EMA qui continuera de surveiller toutes les données sur la sécurité et l'efficacité du vaccin.

Vaccin Covid : quels effets secondaires après la 3ᵉ dose ?

D'après les premières études qui ont été menées à ce sujet, il en est ressorti que les effets secondaires possibles après une 3ᵉ dose de vaccin Covid sont quasiment similaires à ceux recensés après la 2e.

"De manière générale, un rappel de vaccin, quel qu’il soit, a pour but de stimuler davantage l’immunité, nous expliquait Thomas Kassab, pharmacien officinal. Nous expliquions que les effets secondaires pouvaient être majorés après la seconde dose du vaccin Covid. Concernant la troisième dose, le mécanisme est le même. Plus on stimule l’immunité et plus l’on a de risque d’avoir d’effets secondaires de types fatigue et fièvre, gages de la bonne réactivité de notre système immunitaire. Ainsi, globalement, les troisièmes doses de vaccin Covid peuvent avoir tendance à fatiguer davantage, voire provoquer de légère fièvre".

Sources

https://www.ema.europa.eu/en/news/comirnaty-spikevax-ema-recommendations-extra-doses-boosters

Merci à Thomas Kassab pharmacien officinal

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.