Il existe plusieurs types de coronavirus et l’un d’eux, baptisé coronavirus félin FCoV, infecte essentiellement les chats, mais aussi d’autres félidés (lions, tigres, guépards…). Dans certains cas, il peut occasionner une maladie mortelle pour nos matous : la péritonite infectieuse féline (PIF).

Des chercheurs américains ont montré qu’un antiviral, développé par des vétérinaires et destiné à soigner la PIF, serait aussi efficace contre le coronavirus SARS-CoV-2. Leurs résultats ont été publiés le 27 août dans la revue Nature Communications. Ils se préparent désormais à lancer des essais cliniques, afin de prouver cette hypothèse.

Le promédicament GC376, efficace contre le virus SARS-CoV-2

Le traitement en question, baptisé promédicament GC376, est un inhibiteur de protéase à base de dipeptide, qui interfère avec la capacité du virus à se répliquer. Les scientifiques de l’University of Alabama ont montré que lui et son parent GC373 étaient efficaces à la fois sur le virus SARS-CoV et sur le SARS-CoV-2, en culture cellulaire.

“En seulement deux mois, nos résultats ont montré que le médicament était efficace pour inhiber la réplication virale, dans les cellules infectées au SARS-CoV-2”, indique Joanne Lemieux, professeur de biochimie à la Faculté de médecine et auteur de l’étude. "Ce médicament est très susceptible de fonctionner chez l'humain, nous sommes donc convaincus qu’il sera un traitement antiviral efficace pour les patients atteints de Covid-19."

Cet antiviral avait déjà été étudié après l’épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) en 2003, par le chimiste John Vederas et le biochimiste Michael James. Les récents travaux sur son efficacité contre le nouveau coronavirus sont le fruit d’une collaboration entre quatre laboratoires de l’University of Alabama, dirigés par Lemieux, Vederas, Howard Young et Lorne Tyrrell.

Déjà testé sur les animaux, le médicament va être testé sur l’Homme

D’après les chercheurs, le médicament possède une action antivirale suffisante pour procéder immédiatement aux essais cliniques, même si des ajustements pourront être faits ultérieurement. “Généralement, pour qu'un médicament entre en phase d’essai clinique, il doit être confirmé en laboratoire, puis testé sur des animaux”, explique le Pr Lemieux.

"Parce que ce médicament a déjà été utilisé pour traiter les chats atteints de coronavirus, qu'il est efficace et présente peu ou pas de toxicité, il a déjà dépassé ces étapes et cela nous permet d’avancer plus vite”, ajoute l’experte. "En raison des données solides que nous et d'autres chercheurs avons recueillies, nous lançons des essais cliniques pour ce médicament en tant qu'antiviral pour le Covid-19."

Sources

Feline coronavirus drug inhibits the main protease of SARS-CoV-2 and blocks virus replication, Nature Communications, 27 août 2020. 

Antiviral used to treat cat coronavirus also works against SARS-CoV-2, Science News, 27 août 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.