Renaud : sa fille Lolita Séchan souffre de Covid-19 chronique

Lolita Séchan, la fille du chanteur Renaud, a été infectée par le nouveau coronavirus au mois de mars… et souffre encore de symptômes aujourd’hui. Elle se confie dans une publication sur Instagram.
Renaud : sa fille Lolita Séchan souffre de Covid-19 chroniqueabacapress

C’est au mois de mars, juste avant le confinement de la France, que la fille du chanteur Renaud, a contracté le Covid-19. Mi-septembre, Lolita Séchan en ressent encore les effets. Dans une publication Instagram, où on la voit amener un échantillon d’urine en laboratoire, elle se confie sur ses symptômes persistants.

“Mon médecin me parle de forme de Covid chronique”

“Comment ça mon sac à main n’est pas chic ?”, commence-t-elle avec humour, en faisant référence au sachet renfermant son prélèvement. Très vite, elle poursuit sur la forme chronique du Covid-19 dont elle souffre, en s’adressant directement à ses abonnés.

“Vous l’avez eu, vous, le Covid ? Vous récupérez ? Je l’ai eu en mars, en rentrant en confinement, avec tous les symptômes très forts en dehors de la détresse respiratoire, même les trucs neurologiques chelou (bizarres, ndlr) ; j’ai été testée fin mai, 50 % de taux d’anticorps”, détaille l’écrivaine.

Malgré la persistance des symptômes, Lolita Séchan n’est plus contagieuse

Alors qu’elle pensait que “l’été effacerait la fatigue”, celle qui a eu 40 ans au début du mois d’août a dû se rendre à l’évidence : elle est encore loin de pouvoir tirer un trait définitif sur la maladie. “Mon médecin me parle de forme de Covid chronique”, explique l’ex-femme de Renan Luce, avant d’ajouter : “sans plus être contagieuse pour les autres hein, pas de panique”.

Malgré ce dernier point positif, Lolita Séchan ne se réjouit pas pour autant, et déclare même qu’elle “préférait les oreillons”. Elle souhaite également bon courage “à celles et ceux qui luttent encore contre cette merde”, avant de conclure en prodiguant un conseil plein de bon sens : “portez vos masques, même si vous vous sentez fort, du moins pour protéger les autres. En attendant, je me balade avec mon urine dans un p’tit pot”.

Covid-19 chronique : c’est possible ?

Le témoignage de la star n’a pas manqué d’interpeller ses abonnés. L’un d’entre eux estime notamment que l’on “ne parle pas assez, voire pas du tout de cette forme chronique”. Pourtant, elle existe bel et bien. En effet, de nombreux patients infectés ont fait état de symptômes persistant durant de longues semaines.

D’après les études menées sur le sujet, environ 10 à 15 % des malades qui n’ont pas déclaré de forme grave du Covid-19 continuent à présenter des signes six semaines après la contamination. Pourtant, ils sont, à ce stade, négatifs au test PCR, autrement dit, la charge virale est indétectable dans leur cavité nasale.

Selon les médecins, il ne s’agirait ni de rechute, ni de séquelles, mais bien d’une persistance des symptômes, qui finissent néanmoins par se dissiper au bout d’un certain temps.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Instagram @LolaSechan