Pass sanitaire : quels sont les departements les moins vaccines ?

Le pass sanitaire est devenu requis pour bénéficier de certains transports, pour se rendre dans les bars/restaurants, centres commerciaux ainsi que dans de nombreux autres lieux publics.

Mis en place pour lutter contre la Covid-19 et ses nombreux variants, le pass sanitaire consiste en la présentation, numérique (via  l'application TousAntiCovid) ou papier, d'une preuve sanitaire, parmi les trois suivantes : la vaccination, à la condition que les personnes disposent d'un schéma vaccinal complet, la preuve d'un test négatif de moins de 72h ou le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 11 jours.

"Il permet de limiter les risques de diffusion épidémique, de minimiser la probabilité de contamination dans des situations à risque, et donc la pression sur le système de soins, tout en permettant de maintenir ouvertes certaines activités ou lieux en complément des protocoles sanitaires propres à chaque secteur", explique le Gouvernement.

Si la mise en place du pass sanitaire a décidé de nombreux Français réticents à se faire vacciner contre la Covid-19, certaines personnes préfèrent, aujourd'hui encore, s'abstenir. Un récent rapport de Santé Publique France disponible sur Géodès, cite les départements où on trouve le plus de personnes non vaccinées. Aperçu dans notre diaporama.

Pourquoi me faire vacciner contre la Covid-19 ?

"Le but premier de la vaccination Covid est d’éviter au maximum que des personnes fassent des formes graves et aillent saturer les services de réanimation. C’est ce facteur qui entraîne les confinements successifs, nous explique Thomas Kassab, pharmacien officinal. La vaccination ne protège donc pas des formes légères ou asymptomatiques. On peut donc très bien contracter la Covid malgré avoir été vacciné, néanmoins la vaccination permettra de faire une forme amoindrie de Covid".

La vaccination ne nous protège donc pas complément de développer une forme légère ou asymptomatique. "Être protégé des formes graves ne nous empêche pas d’être contaminé ou de contaminer une personne non vaccinée, susceptible de souffrir de complications", prévient notre pharmacien.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

Géodès Santé Publique Frances, données du 22 août 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.