Ecouter l'article :

Alors que le pass sanitaire va bientôt être indispensable pour pouvoir entrer dans la plupart des lieux accueillant du public, un trafic de faux certificats de vaccination est en plein essor sur Internet. Si vous aviez l’intention de vous en procurer un, nous vous annonçons tout de suite la couleur : non seulement, cela est parfaitement illégal, mais en plus, ce document falsifié ne vous sera d’aucune utilité. Au moment de le scanner, il y a fort à parier que la personne effectuant le contrôle s’aperçoive immédiatement de la supercherie.

Il est impossible de falsifier un QR Code

Et pour cause, il est parfaitement impossible de créer un faux QR Code. Aussi, toutes les annonces qui vous permettent de télécharger un faux pass sanitaire sont des arnaques. Pour créer ce document, les autorités ont travaillé avec des spécialistes de la cryptographie afin de les sécuriser. Ces derniers y ont ajouté une signature cryptographique certifiant que les données proviennent bien de l’État français, ce qui rend le certificat infalsifiable.

Interrogé par nos confrères de TF1, David Sygula, expert en cybersécurité, explique : "On ne peut craquer le QR code. Donc, soit on est sur un QR code 100 % faux qui ne marchera pas, soit c’est une personne qui entre de fausses informations dans une vraie base de données".

Des soignants complices de cette fraude

Car, cela existe également, même si cette pratique reste rare. Certains professionnels de santé se rendent complices de ce trafic, éditant de vrais certificats… mais pour des personnes qui n’ont jamais reçu une seule dose du vaccin. Moyennant, bien sûr, quelque menue monnaie.

Dans ce même reportage du Journal de 20h, un chauffeur VTC explique qu’un médecin lui a vendu un pass sanitaire pour la modique somme de 350 €, sans injection aucune. Il sera donc inscrit au registre des personnes vaccinées tenu par l’Assurance maladie, sans être réellement immunisé contre la Covid-19.

3 ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende

Mais, pour rappel, utiliser un faux pass sanitaire vous expose à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende, pour faux et usage de faux. Si vous êtes, en plus, testé positif à la Covid-19, vous pouvez être poursuivi pour mise en danger de la vie d’autrui.

Quant aux professionnels de santé véreux, ils risquent d’être radiés de l’ordre de leur profession et s’exposent aussi à des poursuites. À titre d’exemple, une infirmière de l’hôpital Saint-Anne (Paris) a été suspendue au mois de juin, après avoir organisé de fausses injections dans un centre de vaccination.

Enfin, si vous êtes vacciné et que vous détenez un véritable pass sanitaire, mieux vaut éviter de partager votre QR Code sur les réseaux sociaux. Le risque étant qu’il soit revendu au marché noir par des escrocs, à des personnes souhaitant se procurer un faux certificat.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

https://www.lci.fr/justice-faits-divers/video-faux-pass-sanitaires-le-trafic-s-organise-2191595.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.