Selon les informations du Gouvernement : “Le pass sanitaire est déployé sur le territoire français depuis le 9 juin pour accompagner la réouverture du pays et l’allègement des contraintes de jauges fixant un nombre maximum de personnes accueillies dans certains lieux ou établissements.” Ainsi, pour avoir un pass sanitaire valide, il faut :

  • Soit un certificat de vaccination ;
  • Soit un certificat de test négatif de moins de 24 heures,
  • Soit un certificat de test positif d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois valant comme preuve de rétablissement.

Chacun de ces certificats est encodé et signé sous une forme de QR Code.

Depuis le 15 décembre dernier, certaines personnes sont susceptibles d’avoir un pass sanitaire désactivé. En effet, sans dose de rappel de vaccin anti Covid pour une certaine catégorie de personnes, le pass sanitaire n’est donc plus valable.

Pass sanitaire désactivé : qui est concerné ?

Selon le site du site du Gouvernement : “Depuis le 15 décembre, les règles relatives au « pass sanitaire » ont évolué pour les personnes de 65 ans et plus, et les personnes vaccinées avec du Janssen. Ces personnes doivent avoir fait leur rappel, à partir du moment où elles y sont éligibles (soit 6 mois après leur dernière injection pour les premiers et 1 mois pour les seconds), et au terme d’un délai de 4 semaines supplémentaires maximum. Au-delà de ce délai, leur QR code est désactivé automatiquement.”

Comment savoir si mon pass sanitaire est valide ?

Bonne nouvelle, pour celles et ceux qui sont un peu perdus face aux recommandations sanitaires, le site de l’Assurance Maladie propose un service baptisé : “Mon rappel vaccin Covid”. Ce service permet de :

  • “Savoir à partir de quand vous devez effectuer votre dose de rappel contre le Covid-19 ;
  • “Connaître la date de fin de validité de votre pass sanitaire si vous ne faites pas le rappel.”

Faux pass sanitaires : de graves conséquences

Interrogée au micro d’Europe 1, Carole Ichai, cheffe du service de réanimation au CHU de Nice a déclaré que 30% des patients en réanimation en raison du Covid-19 ont utilisé de faux pass sanitaires : "Non seulement ils exposent le personnel soignant, mais ils sont inconséquents aussi vis-à-vis du reste de la population". D’ailleurs, les conséquences peuvent être dramatiques, il y a quelques jours, une femme de 57 ans avec un faux pass sanitaire est décédée à l'hôpital de Garches (Hauts-de-Seine). D’après des sources du ministre de l’Intérieur, il y aurait environ 110.000 faux pass sanitaires en circulation en France.

Covid : de nouvelles mesures face à la 5ème vague

Les dernières informations concernant les mesures anti-covid sont disponibles sur le site du Gouvernement :

  • La vaccination est ouverte pour les enfants de 5-11 ans vivants au contact de personnes immunodéprimées et ceux porteurs des maladies graves ;
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus dès cinq mois après la dernière injection ou la dernière infection à la Covid-19.
  • Les personnes de 65 ans et plus et les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen doivent justifier d’un rappel vaccinal pour que leur « pass sanitaire » soit prolongé.
  • Les personnes de 18 à 64 ans ayant eu leur dernière dose de vaccin avant le 17 juin devront avoir fait leur rappel au 15 janvier pour que leur « pass » ne soit pas désactivé, puisqu’elles auront passé à cette date les délais de 5 mois pour être éligibles au rappel et de 8 semaines pour réaliser ce rappel.
  • Seuls les tests PCR et antigéniques datant de moins de 24 heures seront des preuves constitutives du « pass sanitaire »
  • Le port du masque est obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public.
  • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.”

Sources

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire

https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2021/08/dossier_de_presse_-_pass_sanitaire_pour_rester_ensemble_face_au_virus_-_08.08.2021.pdf

https://www.europe1.fr/sante/covid-19-au-chu-de-nice-30-des-patients-en-reanimation-ont-utilise-un-faux-pass-4082684

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.