Paris, Marseille, Toulouse... Quelle amende si vous ne portez pas le masque ?

Depuis le 31 juillet, les préfets peuvent rendre le port du masque obligatoire dans les lieux publics ouverts (rues, marchés, brocantes…). De nombreuses communes ont d’ores et déjà adopté cette mesure. Découvrez la liste des plus grandes villes concernées, et le montant de l'amende que vous encourez si vous ne portez pas le masque.

Le port du masque était déjà obligatoire dans tous les espaces clos accueillant du public depuis le 20 juillet. Désormais, cette mesure peut aussi s’appliquer dans les rues, les marchés ou encore lors de certains événements qui rassemblent du public. Autrement dit, à l’extérieur.

C’est sur son compte Twitter que le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé qu’à compter du 31 juillet, les préfets peuvent étendre par arrêté l’obligation du port du masque aux lieux publics ouverts. "Cette décision pourra être prise localement, en fonction de l'évolution de l'épidémie dans chaque territoire", a-t-il précisé.

En Mayenne, 69 villes sont concernées par cette obligation

Dans le département de la Mayenne, où le coronavirus circule le plus activement, les habitants de 69 communes doivent d’ores et déjà sortir couverts. “Si tous les Mayennais se mobilisent et respectent les consignes, les indicateurs sanitaires évolueront dans le bon sens. Ce combat est donc l'affaire de tous", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

D’autres villes ont également pris la décision d’imposer le port du masque en extérieur - parfois uniquement sur les marchés et les brocantes, parfois dans toutes les rues. Nous en faisons une liste (longue, mais non exhaustive et susceptible d’évoluer) dans ce diaporama. Consultez-le en cliquant sur l’image en haut de l’article.

Dans la plupart des communes, ces décisions ont été prises sur des zones spécifiques et/ou à des horaires spécifiques, pour une durée d'un mois renouvelable. 

Les villes touristiques, favorables au masque obligatoire à l’extérieur

Parmi les communes qui ont adopté ces mesures restrictives, une grande partie ce situe sur le littoral, ou dans des zones très touristiques. Et pour cause, les vacances d’été sont propices à un afflux de personnes, susceptibles de flâner dans les rues, se presser dans les marchés… ce qui rend plus difficile la distanciation sociale. Le port du masque permet donc de limiter la propagation du virus, sans renoncer à l’accueil des vacanciers.

Interrogé par Le Parisien, le maire du Touquet, Daniel Fasquelle, précise : “Des gens se demandaient si ça n’allait pas faire fuir les touristes. Au contraire ! Ils préfèrent venir dans des zones sous bonne sécurité sanitaire”.

Paris, Marseille, Toulouse... Plusieurs grandes villes concernées

Depuis lundi 10 août à 8 h, le port du masque est également obligatoire dans les rues les plus fréquentées de la capitale, mais aussi dans certains lieux extérieurs d'Île-de-France, dans la petite couronne et le Val d'Oise. Et pour cause, le taux de tests positifs au Covid-19 est largement supérieur à la moyenne nationale dans cette région : 2,4 % contre 1,6 %. 

De nombreuses autres grandes villes ont adopté des mesures similaires, comme Marseille, Toulouse, Lille et Rennes. On vous dresse une liste plus complète dans notre diaporama. 

38 € ou 135 € : quelle amende risquez-vous si vous ne portez pas le masque ?

Si vous ne respectez pas le port du masque dans les lieux où il est obligatoire, vous risquez une amende. Mais quel est son montant ? Vous avez pu entendre parler de 38 € et de 135 €... et sachez que les deux chiffres sont bons. Tout dépend du type de mesure en vigueur dans la ville où vous vous trouvez. 

En effet, si l'obligation du port du masque dans les lieux publics extérieurs a été décidée par le préfet, autrement dit, si elle est définie par un arrêté préfectoral, alors vous encourez une amende de 135 € en cas de non-respect de la mesure. Il s'agit d'une contravention de quatrième classe.  

Si l'obligation de porter un masque dans les rues a été décidée par le maire, autrement dit, si elle est définie par un arrêté municipal, l'amende sera de 38 €

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.