Sommaire

À 72 ans, Olivia Newton-John se bat pour la troisième fois contre un cancer du sein. Diagnostiquée pour la première fois en 1992, la star de Grease avait subi une mastectomie (ablation du sein), suivie d’une chimiothérapie et mammoplastie (reconstruction visant à remodeler le sein). En 2013, la star a été victime d’une rechute et en 2018, le cancer a fait son apparition pour la troisième fois. C’est en novembre 2019 qu’elle annonçait sa rechute au public.

Si son cancer fait d’elle une personne vulnérable face à la Covid-19, celle qui a prêté ses traits au personnage de Sandy Olsson (Grease) n’a pas l’intention de se faire vacciner pour autant.

En France, depuis le 18 janvier 2021, la vaccination est accessible en priorité aux "patients atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie", jugés à très haut risque de développer une forme grave de Covid-19, annonçaient nos autorités.

Aux USA, l’administration fédérale incite désormais les États à rendre le vaccin contre la Covid-19 accessible aux plus de 65 ans, ainsi qu'aux personnes de plus de 16 ans ayant des problèmes de santé.

Pourtant, Olivia Newton-John a fait savoir au tabloïd australien Herald Sun ne pas souhaiter se faire vacciner contre la Covid-19.

"Je suis contre l’introduction de mercure et de pesticides dans mon corps", déclare sa fille

Lorsque la question de la vaccination contre la Covid-19 a été évoquée, la star de Grease était unanime. "Pas pour le moment, non", a-t-elle répondu aux côtés de sa fille Chloe, âgée de 35 ans. C’est cette dernière qui a mentionné les raisons de cette décision.

“Je ne suis pas anti-vaccins. Je suis contre l’introduction de mercure et de pesticides dans mon corps, qui sont présents dans de nombreux vaccins”, a déclaré Chloe Lattanzi.

Elle ne cache pas sa défiance vis-à-vis de la médecine moderne. "Si la majorité des gens se font vacciner c’est uniquement parce qu’ils font confiance aux médecins. C’était mon cas auparavant. Pour moi, la vraie médecine est celle qui vient de la terre. Je pense que les gens font confiance aux vaccins parce que le médecin dit que c’est sans danger, c’est ce que je faisais avant", ajoute la fille de Olivia Newton-John.

"Il y a eu des moments où j’ai cru que je ne marcherais plus jamais", révèle Olivia Newton-John

Dans une interview accordée à l’émission australienne 60 Minutes en 2019, Olivia Newton-John affirmait que son cancer avait atteint le stade 4. Point de non-retour signifiant que les métastases se sont répandus dans tout l’organisme. Chez la star, ils auraient même atteint les os. Pourtant, malgré l’évolution de sa maladie, Olivia Newton-John ne se laisse pas abattre.

"Je vais vivre plus longtemps que ça"

"Je ne discute pas du pronostic. Je sais quelles sont les statistiques, mais je les ai mises de côté. Je vais vivre plus longtemps que ça (…) Lorsque l’on vous diagnostique un cancer, qui est une maladie effrayante, vous êtes soudainement confronté à la possibilité d’une durée de vie limitée. Si vous croyez les statistiques, vous allez faire en sorte qu’elles se réalisent. Si quelqu’un vous dit ‘Il vous reste six mois à vivre’, il est fort probable que ce soit le cas car vous le croyez", souligne la star de Grease à la chaîne britannique ITV.

Craignant de rester focalisée sur les statistiques des oncologues, Olivia Newton-John expliquait donc préférer vivre, sans savoir "combien de temps il lui reste".

"Je suis tellement chanceuse d’avoir vécu trois fois le cancer et d’être encore en vie"

Olivia Newton-John disait s’estimer chanceuse d’être encore vivante aujourd’hui, compte tenu de ses antécédents médicaux. "Je suis tellement chanceuse d’avoir vécu trois fois le cancer et d’être encore en vie. Il y a eu des moments où j’ai cru que je ne marcherais plus jamais. Mais j’étais déterminée à le faire… Maintenant, je me sens de nouveau en pleine forme".

Olivia Newton-John dévoile son secret pour lutter contre les douleurs du cancer

En 2019, Olivia Newton-John révélait avoir recours au cannabis pour supporter les effets de son cancer et calmer ses douleurs.

Olivia Newton-John : pourquoi elle cultive du cannabis

"Quand je me suis cassée le sacrum [partie inférieure de la colone vertébrale, ndlr], je prenais de la morphine parce que la douleur était trop intense, confiait l’actrice. J’étais terrifiée à l’idée de prendre cela parce que je savais que c’était un choix difficile à faire. Finalement, je me suis débrouillée avec du cannabis". Elle n’hésite d’ailleurs pas à cultiver du cannabis chez elle, en Californie pour soulager les symptômes.

Controversé, le cannabis thérapeutique divise l’univers de la médecine. Il s’adresse à des patients atteints de graves maladies, dont les souffrances ne peuvent être apaisées par un traitement traditionnel.

En France, suite à l'avis favorable de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) en juillet 2019, les premières expérimentations de l'usage médical du cannabis thérapeutique ont été autorisées par le ministère de la Santé et pourraient commencer avant mars 2021 pour 3 000 patients souffrant de maladies graves.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Herald Sun, 31 janvier 2021

Olivia Newton-John treating holistic approach to overcoming cancer | 60 Minutes Australia, 5 août 2019

Vaccin Covid-19 : recommandations aux patients, Gustave Roussy, 20 janvier 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.