Masques grand public : les villes et regions qui en distribuent gratuitement

À partir du 11 mai, si le déconfinement a bien lieu, le port du masque en tissu sera obligatoire dans certains lieux, comme les transports en commun et les collèges. Les commerçants pourront aussi refuser l’accès à leur commerce aux personnes qui n’en portent pas. Pour pouvoir se déplacer et faire leurs courses sans encombre, les citoyens Français devront donc s’équiper.

Masques : en vente dans la grande distribution depuis le 4 mai

Pour autant, la distribution gratuite de masques homologués à l’échelle nationale n’a pas été prévue par le gouvernement. La population devra donc mettre la main au porte-monnaie, et se fournir dans l’un des lieux qui en proposent : pharmacies, bureaux de tabac et, depuis le 4 mai, grande distribution. Carrefour, Auchan, Leclerc, Franprix, Intermarché… La majorité des supermarchés en propose désormais.

Dans une interview à France Info, Jacques Creyssel, le délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), a promis que les masques chirurgicaux, à usage unique, seront vendus à "prix coûtants" dans les grandes enseignes, autour de 60 centimes l’unité. Soit "très nettement en dessous de la limite de 95 centimes qui a été édictée à juste titre par le gouvernement pour éviter des ventes à des prix faramineux".

Le prix des masques en tissu, en revanche, n’est pas plafonné, et sera fixé librement par chaque enseigne. Selon Jacques Creyssel, ils devraient être vendus "entre deux et trois euros, soit très nettement moins que ce qu'on trouve aujourd'hui dans un certain nombre d’officines”. Il ajoute : “l'engagement que nous avons pris avec le gouvernement, c'est de faire en sorte que les masques soient vendus avec la marge la plus faible possible”.

Dans un précédent diaporama, nous détaillons justement quelles enseignes proposent des masques grand public et dans quelles quantités.

Un afflux de clients dans plusieurs grandes surfaces

La récente disponibilité des masques dans les supermarchés a provoqué un afflux de monde dans les magasins depuis hier. Les clients n’hésitent pas à faire la queue pour être sûrs de pouvoir s’équiper d’un ou plusieurs masques réutilisables.

Alors que les supermarchés ont assuré qu’ils seraient réapprovisionnés chaque jour, certains Français ont peur d’une pénurie. Et se précipitent sur les masques au risque de provoquer eux-mêmes ladite pénurie. À Mont-de-Marsan, dans les Landes, 11 000 masques ont été écoulés en à peine plus de 2 heures.

Les distributeurs s’organisent pour assurer une juste distribution des masques

Rassurez-vous toutefois : de nombreux commerçants ont mis en place un système de suivi des ventes, qui permet d’assurer une juste répartition des masques en tissu. Et ainsi éviter qu’une personne reparte avec la totalité du stock, laissant les autres clients bredouille.

"Pour les non-détenteurs de carte de fidélité, un tableur a été ouvert pour s’assurer qu’ils ne s’en procurent pas plusieurs fois. Sinon, des paquets de 10 ou 50 étaient disponibles, au prix coûtant de 50 centimes le masque", explique Fabien Bornancin, patron du centre commercial Le Grand Moun à Mont-de-Marsan, aux journalistes de Sud-Ouest.

Dans certaines enseignes, notamment parisiennes, les masques ne sont disponibles qu’à la caisse, où un seul paquet est délivré par personne.

Des masques distribués gratuitement dans certaines régions

Enfin, notez aussi que certaines régions, départements et villes s’organisent pour équiper leur population. Des maires et des préfets, ainsi que des présidents de régions, se sont engagés à fournir au moins un (voire deux) masque gratuitement à chacun de leurs administrés. Nous listons ces initiatives, par région, dans notre diaporama (la liste est longue, mais pas exhaustive). Pour le consulter, cliquez sur l’image en haut de l’article.

Si ces livraisons de masques lavables gratuits constituent une bonne base pour vous protéger à partir du 11 mai, elles ne vous dispensent malheureusement pas d’acheter un ou deux masques supplémentaires. En effet, ces derniers ne doivent pas être portés plus de quatre heures ; il faut ensuite les mettre à la machine immédiatement. Il est donc très utile d’en posséder au moins deux ou trois pour pouvoir tourner.



Coronavirus :patron de masque à imprimer et mode d'emploi


Coronavirus :patron de masque à imprimer et mode d'emploi
À partir du 11 mai, les règles de confinement devraient être assouplies. Dans son discours, Emmanuel Macron a annoncé que "les citoyens devront porter un masque grand public". Il s'agit d'un masque non médical,...


En outre, la durée d’utilisation totale de ces masques n’est pas illimitée. Selon les matériaux utilisés, ils peuvent résister à plusieurs lavages, compris entre 10 et 30. Le nombre de lavages à ne pas dépasser est mentionné sur le logo des masques homologués. Au-delà, il vous faudra jeter votre masque et vous en procurer un autre.

Auvergne-Rhône-Alpes

1/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

9 millions de masques grand public ont été commandés par la région Auvergne-Rhône-Alpes, pour un montant de 30 millions d’euros. "Cette somme permet de financer à 100 % les 9 millions de masques qui permettront de servir l'ensemble des mairies du territoire, quelles que soient leurs ressources, et ainsi de les mettre à disposition de l'ensemble des habitants", peut-on lire sur le site de la région. 

Ce dispositif de protection collectif a été présenté le 16 avril par Laurent Wauquiez (président de la région), et s’appuie essentiellement sur le tissu industriel local, qui doit fournir ces masques. Ce sont les mairies qui assureront leur distribution. 

Par ailleurs, la mairie de Lyon prévoit de fournir 2 millions de masques à ses habitants. 

Bourgogne-Franche-Comté

2/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

En Bourgogne, rien n’est prévu à l’échelle régionale, mais plusieurs villes ont passé des commandes de masque en vue de les distribuer à leurs citoyens. 

- À Beaune, 24 000 masques seront distribués à partir du 11 mai. 
- À Nevers, des masques chirurgicaux en provenance de Chine devront être reçus prochainement. 
- À Besançon, la mairie a promis la distribution gratuite de deux masques en tissu par habitant. Celle-ci sera effectuée par quartier, et sur présentation d’un justificatif de domicile. 
- À Digoin, qui compte 8 000 habitants, ce sont 4 500 masques en tissu qui seront distribués gratuitement. 

À l’échelle départementale, la Nièvre a lancé la plateforme en ligne “Nièvre solutions solidaires”, dont le but principal est de permettre la confection de masques en tissu pour les habitants. Pour cela, des matières premières seront fournies aux volontaires capables de coudre. 

Bretagne

3/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

Du côté départemental, l’Ille-et-Vilaine a commandé 2 millions de masques chirurgicaux pour les agents de service des collectivités. En outre, plusieurs villes ont pris des initiatives pour fournir des protections efficaces à leurs habitants. 

- La ville de Rennes s’est engagée à produire 500 000 masques grand public, disponibles en taille adulte et taille enfant, dont la moitié sera destinée aux Rennais, et le reste aux communes de la métropole. 
- À Saint-Malo, 100 000 masques ont été commandés, afin que tous les habitants de la ville ait au moins un masque à disposition.
- La mairie de Dinard a commandé 11 000 masques, dont “la répartition se fera par ordre de priorité”, a précisé le maire à France 3 régions. Les personnes au contact du public au quotidien seront priorisés.
- La mairie de Brest, quant à elle, envisage de faire distribuer les masques par les services de la ville et de la métropole. Nous n’avons pas d’informations sur la quantité prévue. 
- Du côté de Vannes, 60 000 masques certifiés vont bientôt être distribués. Cela équivaut à un masque par habitant. 

Centre-Val-de-Loire

4/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

Les départements sont actifs dans la région Centre. Le Loiret compte envoyer un masque à chaque habitant d’ici la fin du mois, et l’Indre a passé une commande de 189 000 masques pour ses résidents. 

De nombreuses initiatives se sont aussi formées à l’échelle communale. 

- La métropole d’Orléans a lancé un appel à volontaires pour confectionner des masques en tissu. 
- Du côté de Tours, 400 000 masques ont été commandés par la métropole pour ses citoyens. 
- La ville de Blois a déjà distribué un masque à tous ses habitants, et continue d’en produire. 
- La mairie de Châteauroux a commandé 45 000 masques pour ses habitants.

Grand Est

5/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

Les départements qui composent la région Grand Est sont très actifs en termes de commande et de fabrication de masques. 

Le Haut-Rhin a ainsi commandé 770 000 masques, produits localement, pour permettre aux intercommunalités d’en distribuer un à chaque habitant. De son côté, le Bas-Rhin s’est fixé pour objectif d’en proposer deux par habitants, d’ici la fin du mois - et au moins un par personne avant le 11 mai. Le département compte financer la moitié de ces trois millions de masques. Le reste sera pris en charge par l’Eurométropole de Strasbourg. 

Les communes de Meurthe-et-Moselle ont commandé 500 000 masques pour leurs habitants, tandis que l’association des maires de France en a commandé 650 000 en Moselle, qui seront distribués dans 350 communes. Quant au département des Ardennes, il a annoncé la commande de 288 000 masques réutilisables. 

- Du côté des villes, Nancy et son agglomération a aussi prévu des masques gratuits pour ses citoyens. Ils seront distribués par la Poste, ou à retirer dans les écoles. 
- La métropole de Metz va distribuer 210 000 masques en tissu avant le 11 mai. 
- L’agglomération de Forbach va fournir 120 000 masques lavables à ses résidents. 
- Thionville promet, quant à elle, un masque gratuit par habitant. 
- La ville de Reims distribuera 300 000 masques en tissu ce mois-ci. 
- À Troyes, ce sont pas moins de 150 000 masques lavables qui seront distribués. 

Hauts-de-France

6/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

Mi-avril, la région a annoncé qu’elle fournirait un masque par habitant, avant la fin du confinement. Elle a pour cela réalisé une commande de 6 millions de pièces homologuées, réutilisables dix fois. 

On peut aussi noter des initiatives locales. Ainsi, Lille fournira des masques produits localement, aux habitants de son agglomération. Dunkerque a lancé un appel pour la production de 200 000 masques, et la mairie de Roubaix a commandé 120 000 unités. 

Ile-de-France

7/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

Le département de la Seine-et-Marne a commandé 3 millions de masques, ce qui devrait permettre d’en proposer deux par habitant, avant le 11 mai. Leur distribution sera assurée par les communes. 

Le Val-de-Marne a prévu de distribuer 1,5 millions de masques fabriqués en France. Depuis le 27 avril, 150 000 masques sont distribués chaque semaine aux habitants. De son côté, la Seine-Saint-Denis a déjà commandé 200 000 masques en tissu pour sa population, financés et distribués par les mairies. 

À l’échelle des villes : 

- La maire de Paris, Anne Hidalgo, a promis la distribution de deux millions de masques en tissu aux Parisiens, réutilisables et fabriqués localement. 500 000 d’entre eux devraient être fournis en priorité aux personnes fragiles. Le reste sera disponible gratuitement mi-mai dans les pharmacies. 
- La mairie de Fontainebleau va offrir un masque en tissu lavable 30 fois a tous ses habitants.
- Les 13 communes de l'agglomération de Cergy-Pontoise ont prévu de distribuer 215 000 masques en tissus aux habitants.

Normandie

8/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

Le département de l’Eure s’est engagé à fournir 800 000 masques en tissu homologués à ses habitants, et la Manche en a commandé 500 000. Les communautés de communes assureront leur distribution. 

Les villes aussi se sont mobilisées. 

- Rouen Métropole a commandé 500 000 masques lavables 10 fois. Ils doivent être livrés avant le 22 mai, et distribué par les communes. 
- Le Havre a commandé 240 000 unités réutilisables. 
- Caen distribuera 140 000 masques, par quartier, dès le 18 mai. 
- Deauville a déjà distribué un masque par habitant, sur présentation d’un justificatif de domicile. 
- Bayeux et Lisieux ont aussi passé des commandes, dont nous ignorons la quantité. 

Nouvelle-Aquitaine

9/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

Au niveau régional, une commande de 6 millions de masques en tissu homologués a été passée pour la population, en collaboration avec les départements. 

Du côté des agglomérations : 

- La métropole de Bordeaux a commandé 800 000 masques en tissu, qui seront envoyés par la Poste à ses habitants. 
- La communauté d'Arcachon-Sud a lancé une production locale de 100 000 pièces. 

- La mairie de Poitiers a commandé 100 000 masques lavables. 

Occitanie

10/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

Dans cette région, les initiatives sont plutôt locales. 

La mairie de Montpellier a commandé 1 million de masques pour protéger ses citoyens. 

Les 37 communes de l’agglomération de Toulouse ont commandé 800 000 masques pour leurs habitants, et chaque mairie se chargera de leur distribution. 

Provence-Alpes-Côte d'Azur

11/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

En Provence-Alpes-Côte d'Azur également, ce sont les collectivités qui ont passé commande. 

Nice, Cannes et Antibes ont déjà commencé la distribution de masques pour leurs habitants. 

Le maire de Marseille a “donné consigne aux services municipaux de tout mettre en œuvre pour fabriquer et acheter au moins un million de masques " grands publics " lavables et réutilisables que la Ville distribuera à compter du 11 mai".

Pays de la Loire

12/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

Christelle Morançais, présidente de la région, a annoncé qu’elle souhaitait “"équiper les 169 00 élèves des lycées publics et privés de la Région d'un masque afin qu'ils puissent effectuer leur rentrée dans de bonnes conditions sanitaires”

La préfecture et l'association des maires de Loire-Atlantique ont commandé 700 000 masques pour 16 intercommunalités participantes. Le département de la Mayenne en a commandé 300 000 pièces, en cours de distribution.

À l’échelle des villes : 

- Nantes a commandé 600 000 masques en tissu pour ses habitants. 
- La métropole d’Angers a commandé 300 00 unités, qui seront distribués par ses communes. La Communauté urbaine d'Angers a aussi commandé 30 000 masques pour les enfants des écoles primaires de l'agglomération.
- En revanche, Le Mans ne fournira gratuitement des masques en tissu qu’aux agents de la ville, mais ne sera pas en mesure d’en distribuer à ses habitants. 

DOM-TOM

13/13
Masques grand public : les villes et régions qui en distribuent gratuitement

En Martinique, une opération "4000 masques en tissu", soutenue par la Chambre des métiers, a été lancée pour assurer la production de masques pour ses habitants. La même initiative a été mise en œuvre pour fournir des sur-blouses aux soignants.

De son côté, le département de La Réunion a fabriqué des masques aux normes Afnor pour ses agents territoriaux, et lancé une production plus importante pour ses administrés. 

La Polynésie Française a commandé des masques en provenance de Chine, destinés aux professionnels qui rentrent en contact quotidiennement avec le public. 

La ville de Basse-Terre, en Guadeloupe, a distribué 5 000 masques en tissu aux habitants âgés de 50 à 70 ans dans les quartiers de Cité Bologne et de Rivières des Pères. Elle vise désormais d’en fournir un à chaque habitant. 

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Masques grand public en tissu : distribution, gratuité, lavage... Ce qu'il faut savoir, L'Internaute, 4 mai 2020. 

Masques dans les supermarchés : la grande distribution assure qu'elle les vendra à prix coûtant et se défend d'avoir constitué des "stocks cachés", France Info, 2 mai 2020. 

Landes : 11 000 masques écoulés en 2 heures, première ruée dans les grandes surfaces, Sud-Ouest, 4 mai. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.