Masque : les solutions contre la mauvaise haleine !

Depuis le déconfinement, le masque est devenu l'accessoire incontournable pour sortir. Seulement, s'il protège de la prolifération du coronavirus, il ne présente pas que des avantages. Alors que certains se plaignent d'une sensation d'étouffement, d'autres reprochent au masque de favoriser la mauvaise haleine. Tour d'horizon des meilleures solutions !
Masque : les solutions contre la mauvaise haleine !

Depuis le 11 mai 2020, nous vivons désormais dans une France déconfinée. Si nous retrouvons peu à peu notre liberté, elle n'est pas sans condition. Il est désormais obligatoire de porter un masque grand public lors de nos déplacements dans les transports en commun et dans certains commerces.

L'enjeu ? Prévenir la prolifération du Covid-19 et le risque de deuxième vague. Le masque a pour but de limiter la projection de postillons infectieux lors des déplacements autorisés des Français. En effet, les personnes asymptomatiques peuvent transmettre le coronavirus sans le savoir, juste en parlant. Les masques permettent donc de réduire la transmission, et ce, même pour les personnes ne présentant pas de symptômes.

Cette nouvelle règle n'est pas pour plaire à tout le monde. Si vous êtes nombreux à vous plaindre d'avoir l'impression "d'étouffer" avec le masque, d'autres se plaignent d'une mauvaise haleine depuis qu'ils le portent. Est-ce votre cas ? Si oui, ces conseils vous seront utiles. Interviewé par le journal The Philadelphia Inquirer, le Dr Mark S. Wolff, dentiste et doyen de la School of Dental Medicine de l'Université de Pennsylvanie, partage ses astuces pour éviter ce désagrément. Faites défiler notre diaporama.

Pourquoi mon masque me donne mauvaise haleine ?

Avant d'entrer dans le vif du sujet, il est important de prendre conscience que votre masque n'est pas la cause de votre mauvaise haleine. Il ne fait qu'accentuer la sensation désagréable selon le Dr Wolff.

"La vérité est que ce n'est pas le masque. Votre souffle était probablement déjà un peu putride avant que vous ne mettiez ce masque", a-t-il expliqué. Ce dernier a passé de nombreuses années à rechercher toutes les raisons pour lesquelles notre haleine peut sentir mauvais.

"Le problème est que nous ne le savions pas avant", ajoute-t-il. Or désormais, nous expirons "dans une couverture qui plane tout le temps sur notre nez. C'est comme si nous mettions nos mains en coupe devant notre visage pour sentir notre souffle", a déclaré le Dr Wolff. En d'autres termes, si votre haleine est mauvaise, ça ne date pas du port du masque. Ce dernier vous a juste permis de vous en rendre compte.

"Le masque ne donne pas mauvaise haleine, a-t-il poursuivi. Mais il nous rend conscients que nous avons mauvaise haleine".

Halitose : d'où vient la mauvaise odeur quand je porte mon masque ?

Nos bouches fourmillent de bactéries, a expliqué le spécialiste. "La plupart de ces bactéries sont extraites par la nourriture que nous mangeons et se cachent entre nos dents, sous nos gencives, à l'arrière de notre langue et dans nos sinus".

Mais il existe aussi des bactéries naturelles qui vivent dans notre bouche tout le temps.

Ainsi, lorsque nous respirons, l'air humide frappe nos masques. "Et à mesure que cet air s'évapore, il laisse derrière lui une puanteur qui, lorsqu'elle frappe le masque, remonte dans nos narines", détaille le Dr Wolff.

Le terme médical de "mauvaise haleine" est "halitose". En France, selon un sondage, relayé par Colgate, 22 % des individus y a déjà été confrontés. 

Mauvaise haleine ou halitose : quelles sont les causes ?

Les soins dentaires insuffisants sont une des principales causes de la mauvaise haleine. Lorsque la nourriture est emprisonnée entre vos dents et sous vos gencives, les bactéries s'activent, laissant derrière elles des gaz putrides. En revanche, d'autres causes peuvent expliquer ce désagrément. On note : 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

What’s up with my bad mask breath?, The Philadelphia Inquirer, 21 mai 2020