Masque en tissu : où le ranger quand vous ne le portez pas ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteAu quotidien, nous rencontrons plusieurs situations au cours desquelles il nous faut retirer notre masque pendant un certain laps de temps - pour manger notamment. Mais où le mettre en attendant ? Et à l’inverse, où ne faut-il surtout pas le ranger ? Le point avec le Dr Céline Jardy Triola, médecin généraliste et présidente de Focus Santé.

À l’heure où le masque est obligatoire dans tous les lieux publics clos, mais aussi dans bon nombre de rues française, il est désormais rare de croiser un voisin à visage découvert. Si certains sont adeptes du masque chirurgical, à usage unique, d’autres ont plutôt adopté le masque en tissu, lavable et réutilisable entre 5 et 30 fois selon les modèles.

Peut-on ranger le masque dans son sac ou le poser sur une table ?

Mais dans ce cas, que faire de son masque lorsqu’on le retire, pour dîner au restaurant ou boire un verre entre amis, par exemple ? Peut-on le mettre dans sa poche ou le glisser dans son sac à main ? Certainement pas ! Si le masque est souillé par des germes, et notamment le virus SARS-CoV-2, vous risquez de contaminer vos vêtements et le contenu de votre sac.

Autre option tentante : déposer son masque sur le dossier d’une chaise ou sur le rebord de la table. Là encore, c’est une erreur. “Le laisser sur la table l’expose beaucoup plus au nouveau coronavirus”, nous explique le Dr Céline Jardy Triola, médecin généraliste, présidente de Focus Santé et co-fondatrice d'Urgences Chrono.

“Et inversement : un masque souillé va disséminer le virus sur chaque surface touchée”, précise la médecin. Ainsi, en posant votre masque sur une table, vous risquez de contaminer cette dernière, ou bien de vous infecter en le remettant, si des postillons ont atterri dessus au cours de votre repas.

Masque : on ne le garde pas sur son bras ni sur son menton !

Parmi les erreurs courantes, on peut aussi citer le fait d’enfiler son masque sur son bras, de le laisser pendre sur son oreille ou encore de le garder sous son menton. La première a tendance à user cet objet de protection plus rapidement, par le frottement occasionné, et peut aussi mettre votre peau en contact avec le virus si elle touchait la partie externe du masque.

Même problème pour le fait de garder son masque à l’oreille ou sous le menton, puisque votre peau risque de toucher sa face extérieure. Au lieu de vous protéger, votre masque pourrait donc vous infecter.

“Un bon masque est un masque enfermé”, selon le médecin

Pour le Dr Triola, pas de doute, “un bon masque est un masque enfermé”. L’option la plus sûre semble donc de glisser son masque en tissu dans un sac congélation neuf - à jeter juste après utilisation - ou dans une boîte hermétique lavable. À chaque fois que vous devrez ranger votre masque, il vous faudra donc utiliser un nouveau sac ou contenant.

Idéalement, il faudrait également ne plus le toucher jusqu’à ce que vous rentriez chez vous et puissiez le mettre dans la machine. En effet, le virus est susceptible de se disséminer à l’intérieur du sachet, et vous pourriez donc contaminer vos mains en récupérant le masque. Prévoyez-en donc un deuxième, à enfiler après votre repas.

Notez, enfin, que pour le masque chirurgical, la question ne se pose pas. Ces outils de protection sont à usage unique, et doivent être jetés après chaque utilisation. Comme pour les masques en tissu, prévoyez-en plusieurs pour le changer au cours de la journée.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Céline Jardy Triola, médecin généraliste, présidente de Focus Santé et co-fondatrice d'Urgences Chrono.