Il est possible de prendre le métro, le bus et le train sans masque anti-Covid-19 depuis mi-mai. Néanmoins, compte tenu de la reprise épidémique observée en France depuis plusieurs jours en raison de la montée en puissance des sous-variants ba.4 et ba.5, la ministre de la Santé et de la prévention Brigitte Bourguignon appelle à la prudence.

"Je demande aux Français de remettre le masque dans les transports" en commun, a-t-elle indiqué lundi 27 juin sur RTL.

Port du masque dans les transports : pas d’obligation

Au micro de la radio, la ministre de la Santé a précisé qu’il ne s’agissait pas d’une obligation pour le moment. Toutefois, elle a expliqué l'origine de ce conseil : "il suffit de voir un hall de gare ou un train bondé pour savoir que d'abord, il faut se protéger soi-même et protéger les autres".

Pour elle, le port du masque est "un geste citoyen". Elle recommande également de le mettre dans "tous les endroits clos (impliquant une forte) promiscuité", a poursuit Brigitte Bourgignon.

À quelques jours des vacances estivales, l’épidémie reprend de la vigueur, d’où les inquiétudes des autorités et des professionnels de santé. Au 27 juin 2022, on compte plus de 71 000 nouvelles contaminations quotidiennes remontées chaque jour en moyenne. Cela représente une progression de 54% en 7 jours. Le taux d’incidence est pour sa part de 693 cas pour 100 000 habitants, soit une hausse de 50% par rapport à la semaine précédente.

Les hospitalisations augmentent aussi. Selon Santé publique France, 15 099 personnes sont actuellement prises en charge par les établissements hospitaliers. Dans son point épidémiologique du 23 juin, Santé publique France précisait que de "nouvelles hospitalisations et admissions en soins critiques étaient en hausse, en particulier chez les 80 ans et plus, tandis que le nombre de décès continuait de diminuer".

BA4 et BA5 nourrissent la nouvelle vague

Si le sous-lignage BA.2 du variant Omicron représentait toujours 51% des séquences lors de la dernière enquête, son remplacement progressif est observé depuis plusieurs semaines avec la progression de BA.5 (41%) et BA.4 (6%). Ces deux sous-variants nourrissent la nouvelle vague de l’épidémie.

"On est dans un passage où il faut faire extrêmement attention à soi-même, face à cette reprise qui est évidente", a assuré la ministre de la Santé sur les ondes de RTL, le 27 juin 2022. Elle rappelle par ailleurs l’importance de "l'arme du vaccin" dans la lutte contre la maladie.

Plusieurs personnes sont autorisées à réaliser une nouvelle dose. Les senior de plus de 80 ans ont la possibilité de réaliser le deuxième rappel du vaccin depuis mi-mars. Les malades immunodéprimés peuvent aussi faire une injection. Les plus de 60 ans sont invités à se (re)faire vacciner depuis le 7 avril. Or seulement un quart d’entre eux l’ont fait jusqu'à présent.

Sources

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/invitee-rtl-je-demande-aux-francais-de-remettre-le-masque-dans-les-transports-lance-la-ministre-de-la-sante-7900168015

Santé Publique France et Covid Tracker consultés les 28 juin 2022.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.