L'homme le plus gros du monde a survécu au Covid-19

Le Mexicain Juan Pedro Franco, désigné en 2017 par le Guinness des records comme étant "l’homme le plus gros du monde", a vaincu le Covid-19 qu'il avait contracté il y a un mois.
L-homme le plus gros du monde a survecu au Covid-19

C'est une excellente nouvelle. Juan Pedro Franco, "l'homme le plus gros du monde" est sortie indemne de l'infection au coronavirus. Pourtant, en raison de son obésité - qui s'avère être l'un des principaux facteurs de risque du Covid-19 - il aurait pu ne pas en réchapper.

Juan Pedro Franco ne pèse "plus" que 280 kilos, ce qui lui a certainement sauvé la vie 

En 2017, le mexicain avait été désigné par le Guinness des records comme étant "l’homme le plus gros du monde". Il pesait alors 595 kilos. Depuis, l'homme âgé de 36 ans a perdu près de 400 kilos. Une perte de poids fulgurante, qui lui a certainement sauvé la vie...

En effet, être en surpoids entraîne de nombreuses complications face au virus "à cause des pathologies annexes, mais également indépendamment de celles-ci", explique le Ministère de la santé.

Et Juan Pedro Franco n'échappe pas à la règle : classé comme une personne à risque, il souffre de nombreuses maladies liées à son obésité : diabète, hypertension, bronchite chronique, emphysème... 

"Les patients qui sont diabétiques, qui font de hypertension ou ont une maladie cardio-vasculaire sont plus susceptibles de souffrir de graves complications", confirme également le responsable de l’équipe qui s’est occupé de Juan Pedro Franco, selon des propos rapportés par CNEWS.  L'expert   admet même avoir pensé qu’il n’avait que de "très faibles" chances de s'en sortir. 

Désormais, le diabète et l'hypertension de Juan Pedro Franco sont sous contrôle.

Une forme de Covid-19 "léger"

Heureusement, le patient a échappé au pire et a confié à l'AFP n'avoir eu que "des maux de tête, des douleurs corporelles, de la fièvre et (avoir été) essoufflé". 

Le coronavirus l'a donc épargné, ce qui n'est pas le cas de sa mère, décédée du coronavirus à l'âge de 66 ans. 

Avant qu’il ne perde autant de poids, c’est elle qui s’occupait entièrement de lui, puisqu’il passait la plupart de son temps dans son lit, incapable de bouger.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.