Alors que la vague omicron montre des signes d’affaiblissement, la France fait un nouveau pas vers le "retour à la vie normal". Le ministère de la Santé a annoncé que le port du masque ne serait plus obligatoire dans les lieux clos dont l’accès est soumis au pass vaccinal à partir d'aujourd'hui, lundi 28 février 2022.

Port du masque : un assouplissement ce 28 février

Le 11 février dernier, le gouvernement indiquait avoir pris la décision d’assouplir la réglementation sur le port du masque "au regard de l’évolution favorable de la situation sanitaire" observée ces derniers jours et après un "avis favorable du Haut Conseil de la santé publique".

"Le port du masque en intérieur sera maintenu dans les transports et les lieux clos non soumis au pass vaccinal. Dans les autres lieux clos, soumis au passe vaccinal, le port du masque ne sera plus obligatoire", expliquait le communiqué.

L’échéance du 28 février 2022 "permettra d’enregistrer quatre semaines de baisse continue de l’incidence, la doctrine relative au dépistage des personnes contacts et au port du masque", précisaient les autorités.

Covid-19 : la baisse du taux d'incidence se poursuit

En effet, le nombre de cas de covid-19 diminue progressivement depuis fin janvier. On comptait 60 338 cas positifs au 24 février 2022, soit un repli de 31,98 % en sept jours. À titre de comparaison, le nombre de nouveaux cas quotidiens était supérieurs à 200 000 au début du mois. Le taux d'incidence est, lui aussi, à la baisse, avec 645 cas par semaine pour 100 000 habitants, soit 32 % de moins qu'il y a sept jours.

Malgré les signes sanitaires encourageants, la prudence demeure de mise. Le ministère rappelait d’ailleurs, dans son communiqué du 11 février, que malgré l’assouplissement des restrictions sanitaires liées à la pandémie de covid-19 et la présence du variant Omicron, "le port du masque reste préconisé en cas de regroupement de personnes avec une forte densité".

Un décret paru samedi 26 février 2022 précise également que le port du masque pourra être maintenu localement, sur décision des préfets, en fonction de la situation de chaque département.

Masque : les lieux clos où il ne sera plus obligatoire

Selon la décision rendue, il sera ainsi possible de retirer son masque dans tous les lieux soumis à la présentation d’un pass vaccinal à l’exception des transports. C’est-à-dire :

  • Les bars, cafés et restaurants ;
  • Les cinémas ;
  • les théâtres et salles de concerts ;
  • les musées ;
  • les médiathèques ;
  • les salons, foires et séminaires ;
  • les salles de sport.

La fin du masque obligatoire dans ces lieux clos n’est pas la première restriction levée. Il n’est également plus exigé en extérieur depuis le 2 février 2022. De plus, les boites de nuit ont rouvert leurs portes le 16 février et peuvent désormais accueillir les personnes détentrices d'un pass vaccinal.

Cas contact : le protocole de test également allégé

Le ministère de la Santé annonce aussi une simplification du protocole appliqué aux cas contacts de malades de la covid-19 à compter du 28 février.

"Les personnes contacts n’auront plus à réaliser qu’un seul test (autotest ou test antigénique ou test RT-PCR) à J2 (soit deux jours après avoir eu l’information d’avoir été en contact avec une personne testée positive) au lieu de trois tests aujourd’hui (à J0, J2 et J4). Dans le cas d’un autotest positif, la personne devra faire un test antigénique ou un test RT-PCR de confirmation. Les règles d’isolement demeurent inchangées", est-il écrit dans le communiqué du gouvernement.

Écoles : le protocole abaissé au niveau 2

Comme l'avait annoncé le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, le protocole dans les écoles est, lui aussi, allégé dès la rentrée des vacances d'hiver - qui s'effectue en décalé selon les zones. Désormais, les élèves peuvent ôter leur masque dans la cour de récréation et peuvent davantage se mélanger avec leurs camarades de même niveau. En outre, un enfant déclaré cas contact ne devra plus faire qu'un seul test de dépistage, deux jours après, pour revenir en classe.

Si les indicateurs des contaminations et des hospitalisations continuent à baisser, la fin totale du port du masque est envisagée dès la mi-mars, y compris dans les lieux non-soumis au pass vaccinal. Une très faible circulation du virus pourrait même marquer un allègement du pass vaccinal en lui-même.

Sources

https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/amelioration-de-la-situation-sanitaire-suite-a-un-avis-du-haut-conseil-de-la

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-voici-les-nouvelles-mesures-qui-s-appliquent-a-partir-de-lundi_4984173.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.