Bien qu’il ait été précurseur dans sa campagne de vaccination, l'État d’Israël affronte une nouvelle vague de Covid-19. Une situation illustrée par la télévision israélienne qui a diffusé des témoignages d’infirmières de l'hôpital Beilinson, non loin de Jérusalem. Dans cet établissement hospitalier, la majorité des patients présentant des formes sévères de SARS-CoV-2 ne sont pas vaccinés, au grand dam du personnel soignant.

Covid-19 : des cas sévères évitables, selon les infirmières

Miri Shem-Ad et Maysoon Makladeh sont toutes deux infirmières au sein de l’hôpital Beilinson. Elles déplorent des décès quotidiens au sein de leur service : “Je perds en moyenne deux patients par quart” (soit 2 patients toutes les 8h, NDLR) partage M. Shem-Ad. “Ils se lèvent pour aller aux toilettes, pensant qu’ils sont prêts à rentrer chez eux et soudainement leurs poumons se contractent et ils n’ont plus d’air”.

“Je suis très frustrée parce que je sais que si certaines personnes s’étaient faites vacciner, elles n’auraient pas atteint un état aussi préoccupant” partage Maysoon Makladeh.

L’infirmière fait ainsi référence à l’un de ses patients non vaccinés, qui souffre désormais d’une défaillance des organes.

“Je prie pour lui, nous lui donnons le maximum, mais il y a aujourd’hui un moyen d’éviter cela. Ça me fait mal que des gens n’en profitent pas", ajoute-t-elle.

L’une des deux infirmières prend en exemple un homme de 49 ans, en bonne santé, père de deux enfants, qui a choisi de ne pas se faire vacciner. Arrivé à l’hôpital après avoir contracté la maladie, il est désormais incapable de respirer sans respirateur. Avant de le mettre sous appareillage, le quadragénaire avait reconnu devant l’infirmière qu’il “avait eu tort”.

Vaccination Covid-19 : des personnes réticentes aux vaccins qui le regrettent aujourd’hui

Les témoignages de ces deux infirmières israéliennes sont semblables à des dizaines d’autres.

Lydia et Lawrence Rodriguez, un couple d’Américains originaires du Texas sont morts des suites de la Covid-19, à deux semaines d’écart l’un de l’autre.

Laissant désormais seuls leurs quatre enfants, âgés de 11 ans à 18 ans, Lydia Rodriguez a passé un dernier appel à sa sœur, depuis son lit d’hôpital, placée sous respiration artificielle, lui demandant de faire vacciner ses enfants. Ces derniers ont, en effet, eux aussi, été contaminés par le virus, selon le Washington Post, qui relate cette histoire tragique.

Gisèle Beaudoin, chanteuse country québécoise de 70 ans était coutumière des contenus anti-vaccin, qu’elle partageait régulièrement sur ses réseaux sociaux. La veille de sa mort, le 1er mai, la septuagénaire est revenue sur ses paroles, indiquant : "je n’aurais jamais pensé être si malade" a-t-elle partagé. Elle a finalement recommandé à son public de respecter les gestes barrières et de se faire vacciner.

En France, près de 37 millions d’habitants sont totalement vaccinés, soit 55% de la population.

Pour autant, l’Hexagone compte 6154 nouvelles hospitalisations pour la semaine du 22 août, soit 18,7% de hausse en 7 jours.

La vaccination ne peut pas vous protéger à 100% contre la Covid-19, mais elle réduit jusqu’à 90% les risques de formes graves.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Sources

The Time of Israël : https://www.timesofisrael.com/i-was-wrong-nurses-tell-of-the-regrets-of-dying-unvaccinated-patients/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.