Gel hydroalcoolique : il ne faut pas s'exposer au soleil après en avoir mis

Le gel hydroalcoolique est l’une des armes contre le COVID-19. Toutefois, avec l’arrivée des beaux jours, les dermatologues appellent à la prudence. La solution antibactérienne et le soleil ne font pas bon ménage.
Adobe Stock

Pour éviter d’être contaminés par le nouveau coronavirus, nous avons pris l’habitude de nous laver les mains fréquemment avec de l’eau et du savon, et à défaut avec du gel hydroalcoolique. Mais attention, il est déconseillé d’utiliser ce produit qui a longtemps été en rupture de stock, en plein soleil.

Gel hydroalcoolique et soleil : gare aux irritations

Vous désinfectez les mains avec une solution hydroalcoolique alors que vous êtes à la plage ou en pleine séance de bronzage, n’est pas une bonne idée. Les dermatologues mettent en garde contre les risques d’utiliser cette solution contenant au moins 60% à 70% d'éthanol ou d'alcool propylique pendant la saison estivale.

Interrogée par BFM, la dermatologue Dr Brigitte Milpied, explique "l'alcool ou l'éthanol en soi n'est pas photosensibilisant. Il n'y a donc pas de risque direct de brûlures en s'exposant au soleil. Mais il ne faut pas oublier que l'alcool est un agent irritant et desséchant qui peut déshydrater la peau. Et les rayons UV du soleil étant eux-mêmes assez agressifs, la peau doit faire face à deux agressions en même temps".

Gel hydroalcoolique : méfiez-vous des parfums

Le Dr Catherine Oliveres-Ghouti appelle de son côté à faire attention aux parfums et huiles essentielles ajoutés dans le produit par certains fabricants. “Il est bien connu que le parfum ou les huiles essentielles peuvent engendrer des risques d'hyperpigmentation de la peau lorsqu'ils sont exposés au soleil, et entraîner la formation de taches brunes avec le temps", prévient la dermatologue. Les experts préconisent ainsi de privilégier le recours à l’eau et le savon pour éviter les problèmes de peau pendant l'été.


Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.