Dans un communiqué paru le 2 août dernier, la Fédération française d’allergologie (FFAL) “assure qu'être allergique n’est pas une contre-indication à la vaccination contre la Covid-19 à l’exception de deux contre-indications, et rappelle dans quels cas il est nécessaire de consulter un allergologue au préalable.”

Vaccination Covid-19 : rassurer les patients allergiques

Selon le communiqué de presse de la Fédération française d’allergologie, il y aurait en France 20 millions de personnes allergiques. Ces derniers représentent une grande partie de la population, et notamment des personnes à risque pour les personnes ayant un asthme sévère. Ce type de patient a un risque accru de développer une forme grave (pneumonie à SRAS CoV-2 par exemple) de la maladie. La FFAL rappelle donc aux professionnels de santé de rassurer les patients et de leur conseiller de se faire vacciner.

D’ailleurs, selon Pr. Frédéric de Blay, Président de la Fédération française d’allergologie : “arrêtons de priver les Français souffrant d’allergies de la vaccination contre la Covid-19. Nous ne pouvons pas nous permettre d’exclure 30 % de la population française. Pour que les patients allergiques puissent prendre leur rendez-vous en toute sérénité, nous demandons aux professionnels de santé de les rassurer et de les adresser aux allergologues uniquement s’ils correspondent aux trois cas précisés dès janvier.” La FFAL insiste également sur le fait que “toutes les personnes présentant une allergie respiratoire (pollens, acariens…), alimentaire ou médicamenteuse, y compris dans leurs formes sévères, peuvent se faire vacciner en toute confiance.”

Allergie : les contre-indications au vaccin

La Fédération Française d’Allergologie précise que seules deux contre-indications existent concernant la vaccination contre la Covid-19. Il s’agit :

  • De patients présentant une allergie documentée au polyéthylène glycol (PEG) (présent dans les vaccins Pfizer/ BioNTech et Moderna) ;
  • De patients présentant une allergie documentée au polysorbate (présent dans le vaccin Astra-Zeneca) ;
  • De patients ayant un antécédent d’anaphylaxie de grade 2 (atteinte d’au moins 2 organes) à une première injection d’un vaccin ARNm.

Le Président de la FFAL rappelle également que : “les patients allergiques qui désirent un certificat contre-indiquant la vaccination, seuls sont éligibles les patients concernés par l’une ou les deux contre-indications absolues.”

Vaccin et allergie : quand prendre rendez-vous chez l’allergologue ?

Selon la FFAL, de nombreux cabinets d'allergologues sont pris d’assaut par les personnes allergiques souhaitant en savoir plus sur la vaccination de la Covid-19, et notamment, des demandeurs de test pré-vaccinaux. La Fédération Française d’Allergologie rappelle que les allergies au PEG et/ou au polysorbate sont très rares et que “seules les personnes ayant déjà fait une réaction sévère après un autre vaccin, un médicament non identifié ou un traitement injectable devront consulter un allergologue au préalable et/ou le signaler à leur médecin traitant.”

Sources

Communiqué de presse Fédération Française d'Allergologie : “Arrêtons de priver les Français souffrant d’allergies de la vaccination contre la Covid-19” du 2 Août 2021

https://sfa.lesallergies.fr/ffal/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.