Covid : les departements les plus risques a Noel

Les Français s'apprêtent à célébrer un Noël qu'ils ne sont pas prêts d'oublier ! Alors que la pandémie aura bouleversé notre année, les fêtes de fin d'année vont se dérouler de façon inédite. 

Pour commencer, le gouvernement recommande de pas dépasser 6 personnes à table lors du réveillon. Les grandes tablées, les embrassades et les soirées dansantes n'auront donc pas leur place cette année.

Et pour cause, les risques de contamination au coronavirus explosent lorsque vous partagez un repas avec vos proches, estiment les autorités. C'est d'ailleurs pour cette même raison que les restaurants restent fermés.

À l'heure du déconfinement tant attendu, la situation reste préoccupante en France. Plusieurs indicateurs montrent que la décrue de la deuxième vague, amorcée depuis la mi-novembre, marque un net ralentissement. Pire même, le nombre de cas repart à la hausse dans certaines zones. Pas plus tard qu'hier, Santé Publique France a communiqué des données concernant le nombre de cas positifs (aux dernières 24 heures) pour chaque département. On liste, à travers notre diaporama ceux dans lesquels vous risquez de croiser le plus de cas à Noël.

Covid : la place à éviter à table le soir du réveillon

En effet, le risque de contamination à la Covid-19 augmente au moment du repas, si vous le partagez avec des proches.

L'explication : en parlant ou en mangeant, on projette des gouttelettes qui vont se retrouver dans l’assiette du voisin. Ces particules sont susceptibles de dissimuler le coronavirus, si l’un des convives est infecté. Cette concentration augmente si on parle plus fort.

Une étude japonaise avait déjà démontré ce phénomène. En plus d'expliquer comment la Covid-19 se propage lorsque nous sommes attablés, les chercheurs ont prouvé que la disposition des sièges peut faire une grande différence. 

Une personne infectée qui parle à ses voisins de table transmettrait quatre fois plus de gouttelettes infectieuses à la personne assise directement en face (si l'on compare à celle assise en diagonale). Or, la personne la plus à risque reste la voisine de la personne infectée. Si la personne infectée tourne la tête sur le côté pour parler à sa voisine, cette dernière sera cinq fois plus exposée aux gouttelettes que la personne qui se trouve en face. Moralité de l'étude : il vaut mieux éviter de s'assoir à côté du plus bavard le soir du Noël !

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

Cartes des régions pour suivre l’évolution de l’épidémie de COVID-19 en France avec GEODES, Santé Publique France, données du 13 décembre 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.