Depuis plusieurs semaines déjà, la troisième dose du vaccin contre la Covid 19 est sur toutes les bouches des scientifiques, des politiques et de la population française. Malgré des activités et des prises de parole controversées, le Professeur marseillais Didier Raoult a été interrogé par les chroniqueurs de l’émission "Touche pas à mon poste" lundi 30 août. Il a ainsi évoqué la 3e dose de vaccin.

"Est-ce qu’il faut faire une troisième dose ? Ça ne me choque pas du tout"

Lors de l’émission “Touche pas à mon poste” sur C8, le présentateur Cyril Hanouna a interrogé le professeur Didier Raoult sur le pass sanitaire et sur les inquiétudes des Français sur une possible troisième dose de vaccin contre la COVID-19.

Conscient d’aborder un sujet délicat, le Professeur a ainsi déclaré : "Ce qu’on a vu, mais qui est compliqué, encore une fois parce qu’il y a trop de passion et pas assez de connaissances, c’est que ces vaccins n’ont pas du tout la durée d’efficacité que les uns et les autres pouvaient espérer". Il a ajouté : "En réalité, il y a une dégradation de leur efficacité assez grande, et comme en plus de ça ils n’ont pas une efficacité aussi bonne sur les variants que sur la cible primaire sur laquelle ils avaient ciblé, bien entendu ça pose une question sur la durée d’efficacité de la vaccination".

Quant à la question de la troisième dose, le médecin s’est montré assez favorable : "Donc moi, si vous me posez la question ’est-ce que ça a un sens sur quelqu’un qui est à très haut risque, c’est-à-dire les obésités maladives, des gens qui pèsent 150 kilos, ou bien alors est-ce qu’il faut vacciner les gens qui ont plus de 70 ans et qui ont en plus des pathologies associées, est-ce qu’il faut faire une troisième dose ? Ça ne me choque pas du tout".

Didier Raoult : une retraite évoquée dans TPMP

Si le médecin rendu célèbre pendant la pandémie de coronavirus a été interrogé pour son expertise médicale, il a également évoqué son départ de l'IHU de Marseille : "En clair, il y a un directeur général qui était le directeur général adjoint de Paris qui est venu ici (à Marseille, ndlr) et qui a pensé qu'il n'avait pas besoin de mes services, ce qu'il a bien le droit de penser. Maintenant, il rêve un peu s'il est capable d'imposer ça, parce que l'IHU est créé par une loi, qui a un conseil d'administration dans lequel il y a 20 personnes qui s'expriment. On ne fait pas de putsch sur une fondation de cette nature-là. Il faut se calmer. Dans ce pays, il y a une tendance à l'hybris, à la démesure et à la déraison qui a exacerbé cette épidémie qui est spectaculaire."

Ainsi, ce mardi 31 août au soir, à 69 ans, le professeur Didier Raoult ne fera plus partie d'Aix-Marseille Université et des Hôpitaux universitaires de Marseille.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.