La clientèle d’un supermarché de la région ajaccienne a vu apparaître deux tunnels de désinfection intelligents à l’entrée de son magasin, le 9 novembre 2020. Le but de ce dispositif : tuer les bactéries et les virus, sans oublier le SARS-CoV-2, présents sur les chariots ainsi que les clients.

Des portiques anti-covid à 3 niveaux de désinfection

À première vue, cet appareil - qu’il faut traverser avec son caddie - fait penser aux portiques de sécurité des aéroports. Toutefois, ici, il n’est pas question de détecter du métal, mais d'éradiquer les microbes, les bactéries et les virus. La désinfection se fait grâce à 3 niveaux de désinfection : "par ultrasons, par lumière ultraviolette et par brumisation d'une solution hypochloreux" a précisé Paul-Antoine Lanfranchi, directeur de la société Corse Chimie Industrie qui distribue ces équipements sur l’île de Beauté, selon Le Figaro qui reprend l’AFP.

La nouveauté avec cette machine par rapport aux autres tunnels de désinfections inaugurés depuis le début de la pandémie de COVID-19 : les caddies et les clients passent ensemble dans l’appareil. Les précédentes installations traient, en effet, uniquement les chariots.

Ainsi avant d’utiliser cette innovation, les consommateurs sont invités à prendre leur température en approchant la paume de leur main près d'un thermomètre infrarouge. Ils doivent ensuite passer avec leur caddie ou panier de course sous l’appareil où la solution désinfectante est diffusée via des micro-brumisateurs.

François Padrona, le directeur du magasin Leclerc, a indiqué avoir opté pour ces machines vendues 9500 euros hors taxe, car il faut "rassurer nos clients sur les gestes barrières et rassurer nos salariés". Interrogée par l’agence de presse française, la clientèle semble, en effet, tranquillisée par la mise en place de ce dispositif.

Des tunnels de désinfection utilisés depuis 7 ans en Asie

S’il s’agit des premiers tunnels de désinfection en Franche, ces modèles sont "utilisés depuis sept ans en Asie", a précisé Paul-Antoine Lanfranchi. Il a ensuite ajouté au média qu’ils "visent à casser la propagation du virus par le toucher, mais il faut bien sûr garder son masque". Le professionnel de la désinfection reconnaît que "ce n'est pas l'arme absolue, mais ça a un rôle" pour limiter la transmission du nouveau coronavirus. Les clients ainsi que le personnel ont donc toujours l’obligation de respecter les gestes barrières pendant leur présence dans le supermarché.

Des appareils similaires ont été installés dans des écoles ou universités en Iran, au Pakistan et en Ouzbékistan. Les autorités russes ont fait appel à cette même technologie pour protéger la résidence du président Vladimir Poutine contre la covid-19.


Sources

Covid-19: en Corse, un hypermarché installe des «tunnels de désinfection», Le Figaro, 9 novembre 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.