Dur, dur de monter les escaliers, porter ses courses ou encore aller chercher sa baguette chez le boulanger lorsque l'on a eu le Covid-19. Tout mouvement est un effort. Et tout effort est épuisant. Alors, que faire lorsque l'on est essoufflé toute la journée ? Peut-on vraiment recommencer à marcher ? Est-ce conseillé ? On fait le point.

Exercice post-Covid : est-ce une bonne idée ?

Après avoir été infecté par le virus, certains disent qu'il faut bouger pour booster son système immunitaire. D'autres au contraire affirment que le repos total permet de récupérer plus vite. Qui a raison ? Est-ce variable d'une personne à l'autre ou y a-t-il une vérité absolue ?

En réalité, tout dépend de votre état de santé post-Covid (bien qu'il n'existe pas de mesures "claires" à ce sujet). La seule règle préconisée par les médecins étant la "prudence".

Cela signifie que si, au bout de quelques minutes de marche, vous avez du mal à respirer, il faut évidemment arrêter. Si, à l'inverse, tout se passe bien, vous pouvez continuer votre balade. Néanmoins, votre activité physique dépendra, bien entendu, du degré d'infection au SARS-CoV-2 :

  • Si vous n’avez pas eu de symptômes de la maladie, vous pouvez reprendre la marche. La reprise doit toutefois être très progressive. Allongez la durée et l'intensité de la balade petit à petit.
  • Si vous avez eu des symptômes sans gravité (forme légère du Covid-19), ou si vous avez été en contact avec une personne possiblement infectée, il est conseillé de prendre rendez-vous avec votre médecin pour discuter avec lui d'une éventuelle reprise sportive.
  • Si vous avez été gravement malade et hospitalisé (fièvre intense, toux persistante, fatigue massive et durable, atteinte pulmonaire sévère sur le scanner thoracique, intubation), la reprise du sport - de manière douce - doit se faire très progressivement. Vous devez également vous imposer un repos strict durant les 3 premières semaines suivant votre sortie. Ne pas respecter ces règles de prudence pourrait être dangereux pour votre santé.

Reprise du sport : demandez toujours l'avis de votre médecin

Avant de reprendre une activité physique intense ou compétitive, l'avis d'un médecin du sport et/ou de cardiologie est nécessaire.

En plus de l’ECG de repos (enregistrement de l'activité électrique du muscle cardiaque au repos, ndlr), vous devez prévoir une échographie cardiaque, un enregistrement sur 24 heures (par holter ECG), voire une IRM cardiaque.

Il est également conseillé d'effectuer une "épreuve d’effort" avec mesure de votre consommation maximale d’oxygène.

Enfin, réaliser une spirométrie (test de volume pulmonaire) peut également s'avérer utile pour tous les malades ayant eu une forme respiratoire avec essoufflement persistant plusieurs semaines après la guérison.

En fonction des résultats de ces examens, le médecin évaluera si oui ou non la personne peut reprendre une activité physique.

En cas de restriction, la prescription d’une kinésithérapie respiratoire semble incontournable pour que l'ex Covid retrouve son souffle. Rappelons en effet que les lésions pulmonaires causés par le virus peuvent empêcher le malade de bien respirer, et donc de reprendre le sport.

Comme le rappelle le Dr Jean-Charles Vauthier, médecin du sport :

"Il est hors de question de repartir sur les mêmes repères qu’avant la maladie. Si je devais donner une évaluation "à la louche" du temps qu’il faudra à une personne ayant souffert d’une infection Covid grave avant qu’elle puisse s’entraîner de nouveau comme avant, je ne dirais pas avant six mois. Je n’imagine pas un retour à l’état de forme avant cela", confie-t-il au magazine Distances.plus.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.