Les USA sont le pays le plus touché par la COVID-19. La maladie fait actuellement des ravages en Californie. Les autorités ont révélé des chiffres alarmants pour le comté de Los Angeles

COVID-19 : un mort toutes les 10 minutes à Noël

Le comté de Los Angeles a enregistré 148 décès liés au coronavirus, le 24 décembre 2020. "Une personne meurt maintenant toutes les 10 minutes dans le comté de Los Angeles à cause de la COVID-19", a expliqué la directrice de la santé publique du comté de Los Angeles, Barbara Ferrer, dans un communiqué. Elle a ajouté "comme beaucoup de ces décès sont évitables, notre objectif collectif devrait être de faire le bien pour sauver des vies".

Il s’agissait du deuxième jour d’affilée où le record de décès était surpassé pour la cité des Anges et sa banlieue. Et si les rapports des 26 et 27 décembre souffrent d’un ralentissement de la remontée des données en raison des fêtes de Noël et du week-end, la situation est alarmante. Le comté de la côte ouest déplorait 13 580 nouveaux cas et 6815 hospitalisations dont 20% en soins intensifs, le 27 décembre. Par ailleurs, 9 485 personnes sont décédées de la COVID-19 dans la région depuis le début de la pandémie.

La responsable de la région a ajouté "j'espère que chacun pourra trouver la force et le courage d'assumer la responsabilité du bien-être de l'autre", puis elle a exhorté les Californiens du Sud à suivre les directives de santé publique comme rester à la maison et porter un masque lorsqu'ils sont en public. "Ce sont les seuls outils qui fonctionneront à l'heure actuelle", a-t-elle rappelé.

Par ailleurs, la situation est critique dans l’ensemble de l'État californien. Il compte plus de 2 167 233 millions de cas de covid-19 depuis l’arrivée du coronavirus aux USA. Il s’agit ainsi du premier État américain à franchir la barre des 2 millions. De plus, il affiche 24 283 décès.

Le secrétaire à la Santé et aux Services sociaux de Californie, le Dr Mark Ghaly, a mis en garde : "les hôpitaux sont pleins, les lits de soins intensifs sont rares, les gens meurent". Il fait ensuite la même analyse que sa collègue : "la chose la plus simple que nous pouvons faire, mais aussi la plus importante, est de rester chez nous. Nous sommes la première ligne de défense contre ce virus et nous devons agir maintenant."

Californie : une aggravation rapide de la situation

Si la Californie a mis 10 mois après l’arrivée de la COVID-19 sur son sol pour comptabiliser 1 million de cas, il ne lui a fallu que 6 semaines pour atteindre le “second palier". Les experts expliquent la violence de cette deuxième vague par deux éléments. Les festivités de Thanksgiving ont été à l’origine de très nombreuses contaminations. De plus, lassés par les gestes barrières et la distanciation sociale, les Américains respectent de moins en moins les recommandations des autorités sanitaires.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.