Covid-19 : les departements ou les reanimations sont toujours debordees

L'information a été confirmée par le Premier Ministre Jean Castex à l'issue du conseil des ministres du 28 avril : le président  Emmanuel Macron va prendre la parole ce vendredi pour présenter "les perspectives" de "sortie progressive" des mesures de restrictions, imposées depuis mars dernier. Ce déconfinement devrait se faire pas à pas en fonction des situations sanitaires régionales. 

En effet, le nombre de patients infectés par le coronavirus en réanimation reste très élevé. Les données publiées par Santé Publique France montrent que les tensions hospitalières sont encore vives dans plusieurs zones de l'Hexagone. Aperçu dans notre diaporama des onze départements où la proportion des lits de réanimation occupés uniquement par les malades de la Covid-19 est très inquiétante.

Des services de réanimation toujours chargés

Le seuil des 6 000 patients en réanimation, franchi ce lundi, témoigne de la gravité de cette troisième vague. Le nombre de lits occupés est repassé ce mardi soir sous cette barre symbolique, avec 5943 personnes prise en charges. Pour Pascal Crépey, enseignant-chercheur en épidémiologie à l’École des hautes études de santé publique(EHESP) de Rennes (Ille-et-Vilaine), interrogé par LCI, le pic a été atteint : "On s’oriente assez clairement vers une baisse du nombre de lits de réanimations utilisés dans le cadre de la Covid. Cette baisse va néanmoins être plus lente que celles nous avions connues lors du premier et du deuxième confinement pour la bonne et simple raison que le variant anglais se propage plus".

Lors de la deuxième vague, le nombre de malades en réa n'avait pas dépassé 4900. À la première, les services de réanimation avaient accueilli jusqu'à 7 000 patients.

La vaccination, une lueur d’espoir ?

Pour le gouvernement la sortie de crise de la covid-19 passera par le vaccin. Jean Castex a, en effet, prévenu ce mercredi qu'elle serait "progressive à mesure que la campagne de vaccination se déploie". Selon les données publiées le 27 avril 2021, 14,3 millions de personnes ont reçu une première injection contre la Covid-19. Cela représente 27% de la population majeure.

Lors de la présentation du nouvel outil de Doctolib dédié à la vaccination contre la covid-19, Stanislas Niox-Chateau, patron du site de prises de rendez-vous médicaux, s'est montré très optimiste sur l'avancée de la campagne de vaccination française. D’après les premiers calculs de son entreprise, 50% des Français auront reçu au moins une dose d’ici le 29 juin. "On se base sur les chiffres de la vaccination à date, les rendez-vous à venir dans les centres de vaccinations, les prévisions de livraisons de vaccins du gouvernement et le bilan des quatre derniers mois"​, a expliqué le dirigeant de Doctolib selon Ouest-France

Sources

https://covidtracker.fr/dashboard-departements/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.