Covid-19 : les départements où les réanimations sont les moins bondées

Si certains services de réanimations sont saturés à cause de l'afflux de malades atteints par la Covid-19, d'autres sont quasiment vides. Découvrez les départements qui comptabilisent le moins de personnes en réanimation, selon les chiffres communiqués par Santé Publique France.
Covid-19 : les departements ou les reanimations sont les moins bondees

En pleine pandémie due à la Covid-19, certains services de réanimation se retrouvent saturés par l'afflux de patients. Or, d'autres zones semblent épargnées. C'est en tout cas ce que révèlent les derniers chiffres communiqués par Santé Publique France le 18 novembre 2020. On liste les départements où les chiffres sont au vert en réanimation, dans notre diaporama.

Attention, si certains départements comptabilisent moins de patients en réanimation, d'autres subissent la pandémie de plein fouet. Ces informations ne doivent en aucun cas vous inciter à négliger les gestes barrières.

Réanimation : à quoi ressemble le profil type des patients ?

Interviewée sur Euronews, Véronique Mondain, infectiologue au CHU de Nice, dressait le moins dernier un "portrait robot" du malade atteint par la Covid-19 admis en réanimation. 

Pour rappel, parmi les symptômes révélant un coronavirus aiguë (une forme grave), on note les dyspnées (gêne respiratoire) et les anomalies respiratoires, mais aussi l'état confusionnel, la tachycardie, la chute de tension ainsi que la cyanose au niveau des extrémités (lèvres et ongles bleutés).

"Nous avons dans un premier temps le patient très âgé, qui vient d'Ehpad, soutient Véronique Mondain. Ensuite, il y a l'homme, plutôt 70 ans, hypertendu, qui arrive avec une pneumopathie Covid. C'est le patient qui va faire une complication respiratoire, qui va l'amener en réanimation".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Santé Publique France