Votre groupe sanguin serait-il un rempart contre le coronavirus ? C'est en tout cas ce qu'il ressort d'une étude française publiée dans la revue Viruses le 22 janvier dernier. Les chercheurs de l'INSERM et de l'université de Nantes, dirigés par l'immunologue Jacques Le Pendu, assurent que le groupe sanguin O semble "protecteur par rapport aux types non O". "Malgré les divergences entre les études, un consensus général s'est dégagé selon lequel le groupe sanguin O semble associé à un risque plus faible de COVID-19, tandis que les groupes sanguins non-O semblent nuisibles", indiquent les auteurs de l'étude.

Les gens du groupe O auraient 20% moins de risques d'être infectés

"Toutes les études convergent, les personnes du groupe sanguin O sont moins susceptibles à une infection au coronavirus", explique France Pirenne, directrice médicale de l'Établissement Français du Sang (EFS) en Île-de-France et professeure à l'université Paris-Est-Créteil, auprès du Parisien. Anne Goffard, professeur en virologie à la faculté de pharmacie de Lille et au CHU, estime auprès du journal que les individus du groupe O "auraient environ 20% de chance d'être infectés en moins". Elle précise qu'"en Europe de l’ouest, le risque d’infection serait diminué de 25%". Un chiffre qui peut aller jusqu’à 33% selon le pays de réalisation de l’étude.

En octobre dernier déjà, nous avions relayé une étude danoise et une étude canadienne, toutes deux publiées dans la revue Blood Advances, le 14 octobre 2020, qui venaient apporter des preuves de ce lien entre coronavirus et groupe sanguin. Les personnes du groupe O semblaient, effectivement, bénéficier d'un effet protecteur, tandis que celles des groupes A et AB sont plus à risque de développer une forme sévère de la maladie.

Mais alors pourquoi les personnes du groupe sanguin A seraient-elles mieux protégées de la Covid-19 ? Certains avancent que les anticorps A et B, possédés par les personnes du groupe sanguin O, pourraient avoir un pouvoir protecteur contre le corovirus. À l’inverse, les personnes du groupe A possèdent seulement des anticorps B et celles du groupe B des anticorps A. Les personnes du groupe O seraient donc doublement protégées. Une autre hypothèse est évoquée dans Le Parisien, qui suppose que les anticorps présents dans le groupe O pourraient limiter l’action de la protéine Spike, celle qui aide le virus à entrer dans les cellules du corps humain.

Information patient : votre expérience intéresse Medisite !

Répondez à notre questionnaire en 2 minutes :

Sources

ABO Blood Types and COVID-19: Spurious, Anecdotal, or Truly Important Relationships? A Reasoned Review of Available Data, Viruses, 22 janvier 2021. 

Le groupe sanguin 0, un rempart contre la Covid-19 ?, Santé Magazine, 10 février 2021. 

Le groupe sanguin O protège-t-il vraiment contre le Covid-19 ?, Le Parisien, 9 février 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.