C’est une grande avancée dans la lutte contre le Covid-19. Deux traitements par anticorps monoclonaux ont été approuvés par l’Agence européenne du médicament (EMA). Il s’agit du Ronapreve, mis au point par le laboratoire pharmaceutique suisse Roche, et du regdanvimab (ou Regkirona), créé par la société sud-coréenne Celltrion.

Ronapreve et Regkirona : des traitements par anticorps contre le Covid-19

“Ronapreve et Regkirona sont les premiers médicaments à base d'anticorps monoclonaux à recevoir un avis positif [...] contre le Covid-19”, a déclaré le régulateur européen ce jeudi 11 novembre 2021. Ce type de traitement consiste à sélectionner des anticorps naturels et à les reproduire artificiellement in vitro, pour les administrer ensuite par perfusion.

“Avec des hausses des contaminations dans presque tous les États membres, il est rassurant de voir de nombreux traitements prometteurs en développement dans le cadre de notre stratégie thérapeutique contre le coronavirus”, s’est réjoui Stella Kyriakides, commissaire européenne à la Santé, dans un communiqué. Elle précise qu’il s’agit d’un “pas important vers notre objectif d’autoriser jusqu’à cinq nouveaux traitements dans l’UE d'ici à la fin de l’année”.

Coronavirus : à qui s’adresse ces deux traitements ?

Le traitement suisse était déjà utilisé en France depuis début août, mais seulement pour les personnes immunodéprimées, qui peuvent bénéficier d’une “autorisation d’accès précoce” au Ronapreve. Problème : son prix est très élevé, puisque estimé à 1 700 euros la dose. Le regdanvimab, quant à lui, n’était pas encore arrivé jusqu’à l’Hexagone, mais il est déjà commercialisé dans son pays d’origine.

“Le Comité a recommandé d’autoriser le Ronapreve chez les adultes et les adolescents (à partir de 12 ans et pesant moins de 40 kg) qui n’ont pas besoin d’oxygène supplémentaire et qui présentent un risque de développer une forme sévère”, nous apprend l’EMA dans son communiqué. L’agence recommande, par ailleurs, l’utilisation du Regkirona pour les adultes uniquement, et qui répondent aux mêmes critères.

Covid : 6 autres médicaments en cours d’évaluation

La prochaine étape est l’envoi des recommandations du Comité concernant ces deux médicaments à la Commission européenne. Celle-ci prendra ensuite “des décisions juridiques rapidement”. En parallèle, l’EMA est en train d’évaluer six autres médicaments “qui pourraient recevoir une autorisation de mise sur le marché dans de brefs délais”.

L’approbation de traitements contre le Covid-19 ne justifie pas, pour autant, de renoncer au vaccin. Et pour cause, les deux médicaments susmentionnés sont onéreux et uniquement recommandés pour les personnes à risque de développer une forme grave de la maladie. À ce jour, la vaccination reste “la seule solution préventive pour sortir de la crise”, a tenu à rappeler Stella Kyriakides. La campagne de rappel a débuté en France au mois de septembre.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

Ronapreve, Regkirona : ce que l’on sait des deux traitements approuvés par l’EMA, Le Parisien, 11 novembre 2021. 

Covid-19 : deux traitements par anticorps monoclonaux ont été approuvés par le régulateur européen, France Info avec AFP, 11 novembre 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.