Ecouter l'article :

Pour lutter contre la prolifération du Covid-19, les masques sont devenus partie intégrante de notre quotidien. Seulement, voilà. Nous n'en sommes pas conscients, mais pour certaines personnes, le masque complique réellement le confort de vie. C'est le cas des patients sourds et malentendants. En effet, ces derniers peinent à communiquer face à ces visages dissimulés.

"Mais pas que ! Certaines personnes avec un handicap cognitif ou intellectuel ont également besoin de décrypter les expressions du visage pour que le message puisse passer", assure Handicap.fr, un site qui a pour vocation d’informer toutes les personnes concernées par le handicap et la perte d’autonomie.

Face à cette problématique, certaines entreprises ont donc fait le pari de coudre des masques avec fenêtre transparente, afin de laisser apparaître les lèvres. Deux modèles ont déjà reçu l’approbation des pouvoirs publics.

Masques transparents : "on a besoin de voir le visage de l'autre pour bien le comprendre"

Aujourd'hui, deux modèles répondent aux recommandations fixées par la DGA. À titre d'information, la Direction générale des armées est chargée de contrôler la perméabilité et la filtration des prototypes. On cite le Masque Inclusif®, conçu par une start-up française et produit par APF Entreprises (France Handicap).

Le second masque transparent se nomme Masque Sourire® d'Odiora (ou Masque sourire), lavable en machine à 60 degrés. Il est conçu et commercialisé par une société spécialisée dans les bijoux destinés aux appareils auditifs. Ces masques sont déjà en vente sur le site Odiora.

"Nos produits sont confectionnés en circuit court et responsable, en France, dans des ateliers favorisant l'emploi de personnes en situation de handicap (ESAT et Entreprises Adaptées notamment)", détaille Nathalie Birault, fondatrice et Présidente d'Odiora.

Si ces masques sont dédiés aux personnes rencontrant des difficultés de communication, ils vont sans doute séduire un public plus large. En effet, "on a besoin de voir le visage de l'autre pour bien le comprendre", souligne Céline Poulet, secrétaire générale du Comité interministériel du handicap, interrogée par Handicap.fr.

Masques transparents : à quels prix ?

Le Masque Inclusif®, (à fenêtre anti-projection lavable et anti-buée) est commercialisé à 10,90 euros l’unité. Amazon a déjà choisi d'en équiper ses collaborateurs français. Quant aux masques proposés par Odiora, vous les trouverez à un prix qui varie entre 13 et 15 euros.

Masques transparents : protègent-ils aussi bien ?

Avant de commercialiser ces masques, l'enjeu était de les rendre aussi efficaces que les autres. Pour cela, ils devaient répondre aux normes de sécurité sanitaire.

En outre, les masques transparents nécessitaient quelques adaptations car la fenêtre plastique occupe la majeure partie du masque, "ce qui peut gêner la respiration et créer une zone de rétention de CO2 pouvant être délétère pour le porteur", détaille Handicap.fr. L'ajustement sur le visage était également à optimiser pour pouvoir garantir une efficacité de protection identique à celle du masque grand public.

"Les masques ont été testés justement pour éviter la formation de buée. Si cela devait apparaitre (notamment en cas de forte humidité), il suffit de passer du savon sec sur la face intérieure du masque", partage Odiora, contacté par Medisite.

Depuis le 18 juillet dernier, la DGA a donné son feu vert pour la mise en circulation de ces deux modèles de masque. À savoir que deux autres prototypes sont également susceptibles d'être prochainement validés par la DGA.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Les 1ers masques transparents bientôt commercialisés, Handicap.fr, 23 juillet 2020

Odiora.fr 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.