Covid-19 : de nouveaux masques en cuivre promettent de tuer le virus

Depuis quelques jours, le laboratoire montpelliérain Pharma Nature fait parler de lui. Et pour cause : il fabriquerait des masques en cuivre, jugés plus durables et plus efficaces pour tuer le coronavirus.
Covid-19 : de nouveaux masques en cuivre promettent de tuer le virus Istock

Du cuivre sur des masques anti-coronavirus ? L'idée paraît saugrenue, et pourtant, elle fait déjà ses preuves. Le laboratoire Pharma Nature, basé à Montpellier, est convaincu des vertus étonnantes de ce matériau pour lutter contre le virus.

Masques anti Covid-19 : ils présentent une couche de cuivre

"Nos masques sont vêtus de quatre couches de protection, dont une en cuivre, a expliqué samedi Benjamin Waroquier, le patron du laboratoire, au magazine Le Parisien.

Or, cette matière détruirait "les virus et les bactéries". Une propriété du cuivre qui n'est pas nouvelle, puisque celui-ci serait déjà employé en milieu médical pour "ses propriétés antiseptiques", toujours selon le Parisien.

En effet, l'utilisation du cuivre dans les hôpitaux, cliniques ou encore Ehpad (poignées de porte, boutons d’ascenseur, interrupteurs, robinets, rampes, chasses d’eau, porte sérums, lits, etc) permet de réduire considérablement le nombre de bactéries en très peu de temps. Grace à ce matériau, les surfaces traitées deviennent auto-décontaminantes, comme le précise le site "Metal Skin", spécialisé dans le revêtement en cuivre.

Certains pays - comme la Chine ou le Chili - auraient d'ailleurs déjà compris les innombrables vertus de cette matière en l'intégrant sur du textile.

Au niveau national, Benjamin Waroquier affirme que le laboratoire Pharma Nature détient le monopole, en ce qui concerne les masques en cuivre.

"Nous sommes les seuls à proposer ce type de masque en France", assure Benjamin Waroquier.

Pour les trouver, rien de plus simple : ils sont vendus au prix de 13 euros sur le site www.masquespro.fr ou en pharmacie.

Ceux-si sont utiles "à la fois pour vous protéger, mais aussi pour protéger les autres, car la filtration s'effectue dans les deux sens", précise le laboratoire.

Un masque qui protège durant 40 heures

Autre avantage de ces masques homologués aux normes européennes : ils ont une durée de protection de 40 heures qui se renouvelle à chaque lavage. C'est donc les tout premiers masques à pouvoir vous protéger aussi longtemps - tout en pouvant être réutilisés. Un exploit qui ne va pas s'arrêter là, selon les fabricants.

"Nous avons l'attestation pour 60 lavages, mais allons pousser les tests de validation encore plus loin… Cela fait déjà 2400 heures d'utilisation en tout, soit facilement plus d'un an, détaille Téhophane Griffoul, pharmacien associé au projet, au Parisien. C'est beaucoup plus que pour les masques classiques ou les FFP2."

Cette "durabilité" profite aussi à notre planète, car "beaucoup de masques sont jetés et polluent", souligne le scientifique.

Écologique, durable, efficace : le masque en cuivre aurait donc tout bon ?

Apparemment oui, selon les derniers chiffres du laboratoire : plus de 200 000 masques ont été vendus par Pharma Nature depuis le confinement. Une nouvelle activité lucrative pour l'entreprise, puisqu'elle représenterait aujourd'hui la moitié de son chiffre d'affaires.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Covid-19 : des masques au cuivre capables de tuer le virus, Le Parisien, 12 septembre 2020.