Lors du point épidémiologique du 26 août 2022, Santé publique France avait annoncé que "la circulation du SARS-CoV-2 a continué de ralentir, mais de façon moins marquée par rapport aux semaines précédentes et avait un taux d’incidence qui demeurait supérieur à 200/100 000. La baisse de celui-ci était plus faible dans toutes les classes d’âge et une tendance à la stabilisation était observée dans certaines régions."

Pourtant, dans une interview donnée le 23 août 2022 à nos confrères de BFM Tv, le ministre de la Santé François Braun annonçait qu’il "y aura une 8e vague à l’automne."

C’est ce qu’avait évoqué le Conseil scientifique dans son dernier avis publié le 19 juillet 2022. L’idée d'"une reprise saisonnière de la circulation d'un variant existant" avait été évoquée. Un phénomène qui pourrait avoir lieu, à l’automne ou à l’hiver du fait de la baisse de l’immunité de la population.

8 e vague du Covid-19 : l’aération reste primordiale

Dans ce dernier avis, le Conseil scientifique évoquait également l’idée de "l’émergence d’un variant X doté d’une capacité d’échappement immunitaire et d’une contagiosité suffisante pour être responsable d’une nouvelle vague épidémique." Cependant, il est précisé que cette émergence réussie pourrait survenir à tout moment et n’importe où dans le monde.

La fin des vacances d’été signe le retour des enfants dans les salles de classe et des travailleurs dans des lieux clos. Il est alors important voire essentiel d’intensifier le renouvellement et la purification de l’air dans les lieux fermés. En effet, le virus est aéroporté, c’est-à-dire qu’il se diffuse dans l’air. En été, il est simple d’aérer régulièrement, c’est un peu moins le cas à l’approche de l’automne et des températures plus douces.

Le Conseil scientifique avait également recommandé de continuer à porter le masque là où cela était possible et cela, en continu.

Enfin, une campagne de vaccination devrait reprendre à l’automne. C’est ce qu’a affirmé le ministre de la Santé lors de son intervention le 23 août 2022. Quatre nouveaux vaccins pourraient d’ailleurs faire leur apparition. L’Agence européenne des médicaments doit se réunir début septembre pour les demandes d’autorisation.

Sources

Avis du Conseil scientifique COVID-19, 19 juillet 2022, Vivre avec les variants, la pandémie n'est pas terminée, mieux anticiper

Point épidémiologique COVID-19 du 25 août 2022 - Baisse moins marquée des indicateurs : à l’approche de la rentrée, les gestes barrières et la vaccination sont essentiels, Santé publique France 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.