Covid-19 : hypertension, cardiopathie, diabète, ces maladies cardiaques mettent en danger

Certaines maladies cardiovasculaires rendent plus vulnérable au coronavirus. En voici trois, dont souffraient un grand nombre de patients décédés du Covid-19 en Italie.
Covid-19 : hypertension, cardiopathie, diabete, ces maladies cardiaques mettent en danger

L’infection à SARS-CoV-2, appelée COVID-19 (coronavirus) a pris naissance en décembre 2019 dans la région de Wuhan en Chine. Elle est à l’origine de pneumonies potentiellement mortelles et s’est propagée à l’échelle mondiale en devenant une pandémie.

"Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes souffrant de maladies chroniques, les personnes fumeuses ou fragiles présentent un risque plus élevé" pour le Covid-19, estime le gouvernement. Dans les cas les plus sérieux, le coronavirus peut entraîner le décès du patient. Le taux moyen de mortalité avoisinerait les 2,3 % pour ce virus.

En effet, si le Covid-19 peut être bénin, il peut aussi être très grave, prévient l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). "Un malade sur cinq doit être hospitalisé".

L’Instituto Superiore di Sanità (qu’on peut comparer à notre Santé Publique France) a publié une étude sur les antécédents des patients décédés (2003 patients) avant le 17 mars 2020 en Italie. Trois pathologies chroniques sont ressorties, et toutes trois sont connues pour leurs conséquences cardiovasculaires. On les cite dans notre diaporama.

Parmi les personnes infectées, 30 % auraient une cardiopathie

"Jusqu’à présent, les personnes âgées et les patients déjà atteints d’autres maladies (comme les cardiopathies) semblent être gravement atteintes plus souvent que les autres", selon le gouvernement. 

"Parmi les patients infectés par le coronavirus avec des symptômes considérés comme sévères, près de 30% avaient une cardiopathie sous-jacente", soulève la Société Française de Cardiologie en faisant mention d'une étude chinoise, publiée le 7 février 2020. "Les symptômes sont plus intenses chez les patients avec maladie cardiovasculaire préexistante".

Coronavirus et maladies cardiaques : quels liens ?

"L’ACE2 a été identifiée comme un récepteur fonctionnel pour les coronavirus (SARS-CoV et SARS-CoV-2). Elle est fortement exprimée dans le myocarde et les poumons. Le coronavirus possède des protéines lui permettant de se lier spécifiquement à l’ACE2 et d’envahir ainsi les cellules épithéliales alvéolaires à l’origine des symptômes pulmonaires", décrit encore la Société Française de Cardiologie.

À noter que l'ACE2 est considérée comme une enzyme jouant un rôle physiologique dans la régulation de la fonction cardiaque.

Coronavirus : l’âge, l'un des principaux facteurs qui vous rend vulnérable

Si certaines maladies cardiaques, comme citées dans ce diaporama, peuvent aggraver le coronavirus, un autre facteur non négligeable entre en ligne de compte : la mortalité augmente considérablement avec l’âge, démontrait une analyse complète, publiée le 17 février par les autorités chinoises, puis le 24 dans la revue médicale américaine Jama.

Jusqu’à 39 ans, le taux de mortalité ne dépasse pas les 0,2 %. Il passe à 1,3 % chez les 50-59 ans, 3,6 chez les 60-69 ans et atteint 8 % chez les 70-79 ans. Quant aux patients âgés de plus de 80 ans, leur risque de décès exploserait jusqu’à 14,8 %.

Michel Cymes, médecin et animateur, s’est d'ailleurs exprimé à ce sujet sur l’AFP :

"Le problème, c’est que quand on parle d’un mort lié au coronavirus, on ne précise presque jamais la raison pour laquelle il est mort. Quand quelqu’un de 85 ans meurt du coronavirus, ce n’est pas le coronavirus qui le tue, mais plus souvent les complications qui atteignent des organes qui n’étaient pas en bon état".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Diabète
Source(s):

Covid-19 : profil des patients décédés en Italie, JIM.fr, 20 mars 2020

COVID-19 et le système cardiovasculaire, Nature, 5 mars 2020

Comunicato Stampa N° 23/2020 - Coronavirus: su Epicentro gli approfondimenti epidemiologici, Istituto Superiore di Sanità, 20 mars 2020

Wang D, Hu B, Hu C, Zhu F, Liu X, Zhang J, et al. Clinical Characteristics of 138 Hospitalized Patients With 2019 Novel Coronavirus-Infected Pneumonia in Wuhan, China. JAMA. 2020 Feb 7

COVID-19 et système cardiovasculaire, SFC (Cardio Online), 2 avril 2020