Coronavirus : une virologue affirme que le virus est créé en laboratoire

La docteure Li Meng-Yan, virologue chinoise, assure que le SARS-COV-2, responsable de la COVID-19, a été fabriqué dans un laboratoire. Elle a fait ses révélations à la chaine anglaise ITV après avoir fui son pays.
Coronavirus : une virologue affirme que le virus est créé en laboratoireIstock

Li Meng-Yan qui travaillait à l'école de la Santé Publique de Hong Kong (Hong Kong's School of Public Health), a été chargée d’étudier "un virus qui ressemble au SRAS" le 31 décembre 2019. La virologue chinoise a rapidement remarqué un problème : le nombre de cas augmentait très vite. Mais sa mise en garde n'a été suivie d'aucun effet.

Coronavirus créé en laboratoire : bientôt une preuve ?

Lorsque la spécialiste a fait part de ses craintes face à ce virus qui se répand rapidement, son patron n'a pas agi. Il l'a même encouragé à se taire. Il lui a en effet demandé de "de garder le silence et de faire attention", selon l'interview accordée à ITV . Son supérieur lui aurait même assuré qu'ils allaient "disparaître", si elle ne se taisait pas. Face à la pression des autorités, elle a décidé de quitter la Chine et prendre un aller simple en direction des États-Unis . Installée dans un lieu secret, le Dr Yan assure également avoir des preuves que le nouveau coronavirus a été créé en laboratoire.

"La séquence du génome est comme une empreinte digitale. Sur cette base, vous pouvez identifier ces choses. Je vais utiliser ces preuves pour expliquer aux gens que le virus vient du laboratoire en Chine, pourquoi ce sont eux qui l'ont fait", a-t-elle expliqué.

Ses anciens employeurs réfutent ses dires

La Dr Li Menf-Yan n'est pas la première à évoquer la possibilité d'une intervention humaine dans l'apparition du coronavirus. Mais, la Chine a toujours nié. Le bureau national du renseignement américain a d'ailleurs aussi rejeté cette possibilité.

Ses anciens employeurs réfutent les propos tenus par la scientifique à la télé. L’Université de Hong Kong assure que "la déclaration du Dr Yan ne concorde pas avec les faits clés tels que nous les comprenons. Elle n'a aucun fondement scientifique, mais ressemble à des ouï-dire."

Son ancien professeur met également en doute ses déclarations. Il explique dans un communiqué "Le Dr Yan était une chercheuse postdoctorale dans mon laboratoire. Ses recherches n'avaient rien à voir avec la transmission interhumaine. Aucun scientifique n'a trouvé de preuves solides que le SARS -CoV-2 a été créé par l'homme".

Interrogée après les déclarations de la scientifique chinoise, l’Organisation mondiale de la santé rappelle qu'elle "avait déjà déclaré l'épidémie une urgence de santé publique de portée internationale le 30 janvier, ce qui est le plus haut niveau d'alarme en vertu du droit international de la santé. Décrire la situation comme une pandémie ne change pas l'évaluation de l'OMS de la menace posée par ce virus. Cela ne change pas ce que fait l'OMS, et cela ne change pas ce que les pays devraient faire".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.