Coronavirus : un masque chirurgical va être remboursé par la Sécu
Sommaire

Prise en charge des masques chirurgicaux : qui sera remboursé ?

Prise en charge des masques chirurgicaux : qui sera remboursé ?© Adobe Stock

Trois masques par jour. Voilà le nombre de protections que les Français devraient utiliser par jour, selon les recommandations AFNOR. L’association française de normalisation indique, en effet, que l’idéal est d’en avoir un pour le matin, un pour l’après-midi et un autre de secours. Par ailleurs, il faut rappeler qu’il est déconseillé de réutiliser un masque à usage unique enlevé et de le porter taché ou humide. Le chiffre de masques utilisés en une journée peut donc rapidement grimpé.


Même si le tarif est actuellement fixé à 95 centimes, la facture peut rapidement grimper. La prise en charge des masques à usage unique est donc une bonne nouvelle. Toutefois, la proposition actuelle ne prévoit pas un remboursement généralisé, et uniquement pour un modèle.

La commission de la HAS recommande que "le masque chirurgical Assanis soit pris en charge pour les patients atteints de Covid-19 et les patients à haut risque de développer une forme grave d'infection".

Les autorités sanitaires n’ont pas encore précisé la liste des personnes bénéficiaires de la mesure. Mais les connaissances médicales actuelles sur le coronavirus indiquent que les seniors (plus de 65 ans), les patients souffrant de maladies chroniques (asthme, diabète, maladie cardiaque…) ou encore obèses font partie des populations à risque.

De plus, il sera nécessaire d’avoir une prescription médicale pour être remboursé par la Sécurité Sociale.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Assanis, masque chirurgical de type II, HAS, 30 juin 2020