Masque : 5 signes que vous devez le changer

Si le port du masque n’est pas obligatoire partout, il conditionne néanmoins votre entrée dans les transports en commun et dans certains commerces ou entreprises. Mais pour qu’il soit réellement efficace, encore faut-il bien l’utiliser. Autrement dit, l’ajuster correctement, ne pas le toucher et le changer au bon moment.

Dans ce diaporama, nous vous expliquons plus en détails à quel moment il vous faut changer votre masque. Cliquez sur l’image en haut de l’article pour le consulter.

Port du masque : l’Académie nationale de médecine pousse un coup de gueule contre les recommandations

Interviewé par Gérard Leclerc dans la matinale de CNews, Yves Buisson, Président du Groupe Covid-19 de l’Académie Nationale de Médecine, déplore une mauvaise communication relative aux règles de prévention pour la transmission du virus, de la part du gouvernement.

Le médecin rappelle qu’il y a “deux règles essentielles : la distanciation physique et le port du masque”. À en croire les déclarations du gouvernement, la première serait essentielle, et la seconde, une simple mesure complémentaire. Une grave erreur, selon Yves Buisson, qui regrette que l'État n’ait pas corrigé ses propos par la suite.

“Il faut comprendre exactement le contraire. Le port du masque, c’est la mesure de base, qui doit être permanente dès qu’on sort de chez soi, puisque la distanciation physique, on ne peut pas la respecter partout ; à commencer par le métro, le bus ou dans certains magasins où l’on est obligés de se rapprocher les uns des autres”, explique le spécialiste.

Comment bien mettre un masque (en tissu, en papier…) ?

Porter un masque, c’est bien. Le faire correctement, c’est mieux. Sinon, cette mesure s’avère totalement inefficace - voire contre-productive. Avant toute chose, lavez-vous les mains à l’eau et au savon pendant trente secondes minimum, en frottant bien toute leur surface (paume, dos de la main, poignets, espaces interdigitaux, dessous des ongles...).

Appliquez ensuite le masque sur votre visage, et placez les élastiques derrière vos oreilles. Pincez l’arête du nez à l’aide de vos deux index, de manière à ce que la tige métallique épouse bien sa forme. Tout en maintenant le haut du masque, étirez-le vers le bas, pour le déplier et faire en sorte qu’il recouvre bien le nez, la bouche et le menton.

Puis, n’y touchez plus, sous aucun prétexte. Même si votre visage vous gratte ou que vous avez de la buée derrière vos lunettes. Si vous avez soif, retirez un des élastiques et décalez le masque sur le côté, sans jamais toucher sa surface extérieure, buvez, puis replacez le masque, toujours en le tenant par l’élastique.

En revanche, ne l’abaissez jamais sur votre menton, au risque d’éparpiller le virus sur votre cou ou sur la face intérieure du masque, et donc ensuite… sur votre visage !

Covid-19 : comment retirer son masque de protection ?

Lavez-vous les mains, puis retirez votre masque en le saisissant par les élastiques ou les ficelles d’attache, sans jamais toucher la partie qui recouvre votre visage.

S’il s’agit d’un masque à usage unique, jetez-le immédiatement dans une poubelle munie d’un sac en plastique et, si possible, d’un couvercle. S’il s’agit d’un masque en tissu, mettez-le tout de suite à la machine, ou dans un sac plastique fermé en attendant de pouvoir le laver, à 60 °C pendant au moins 30 minutes.

Lavez-vous à nouveau les mains, à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique.

Vous portez votre masque depuis plus de 4 heures

1/5
Masque : 5 signes que vous devez le changer

Les masques chirurgicaux ou en tissu doivent être changés au moins toutes les quatre heures. Pour les masques FFP2, “la durée de port doit être conforme à la notice d’utilisation”, et toujours inférieure à 8 heures sur une seule journée, explique l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS). 

Votre masque est humide

2/5
Masque : 5 signes que vous devez le changer

L’INRS recommande de changer votre masque dès lors qu’il est humide - notamment après avoir toussé ou éternué. En effet, “l’humidité créée par l’expiration peut altérer l’efficacité de filtration du masque et réduire sa respirabilité”. 

Votre masque est déchiré, ou couvre mal votre visage

3/5
Masque : 5 signes que vous devez le changer

Si votre masque est déchiré, décousu, ou qu’il couvre mal votre visage, il risque de ne pas être efficace. Pour rappel, le masque doit être positionné de façon à recouvrir le nez, la bouche et le menton. Si ce n’est pas le cas, mieux vaut le changer. 

Vous avez touché votre masque

4/5
Masque : 5 signes que vous devez le changer

Une fois que votre masque est correctement ajusté, vous ne devez surtout plus le toucher, au risque de contaminer vos mains avec le virus potentiellement présent à l’extérieur du masque… Mais aussi de contaminer l’intérieur du masque avec les germes présents sur vos mains. Si vous avez touché votre masque après avoir touché une surface ou une personne susceptible d’être contaminée, mieux vaut le changer. 

Vous avez la sensation d’étouffer

5/5
Masque : 5 signes que vous devez le changer

Les masques en tissu sont lavables et réutilisables… jusqu’à un certain point. Au bout d’un certain nombre de lavages, qui est normalement précisé sur l’emballage, il faut malheureusement les jeter et les remplacer. En effet, au fil des lavages, les fibres du tissu se resserrent et ce dernier devient perméable. Vous risquez alors de respirer votre propre gaz carbonique, et d’avoir l’impression de suffoquer au bout de quelques minutes. 

Les masques homologués, reconnaissables grâce à leur macaron “filtration garantie”, peuvent résister à 5, 10, 20 ou 30 passages en machine, selon les modèles. 

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Masques de protection respiratoire et risques biologiques : foire aux questions, INRS. 

Déconfinement - L'Académie de Médecine pousse un coup de gueule : "Sur les masques, la communication du gouvernement est faite à l'envers depuis le 1er jour", Cnews - Dailymotion, 12 mai 2020.

Porter un masque ne sert à rien (si vous l’utilisez mal), 60 millions de consommateurs, 12 avril 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.